Il existe quelques différences entre la vie des Palestiniens à Gaza et au Liban.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Alors que les camps à Gaza ressemblent à de petites villes, ceux du Liban sont des bidonvilles. Les «réfugiés» de Gaza ont accès aux hôpitaux, il n’y a pas d’hôpitaux dans les camps libanais et il y a des restrictions à leur entrée et leur sortie. La densité de population de Gaza est d’environ 5 000 habitants au kilomètre carré; dans le camp d’Ein al Hilweh, au sud du Liban, elle est de 40 000 – huit fois plus peuplée que Gaza.Si une épidémie de coronavirus à Gaza serait catastrophique, imaginez à quel point ce serait grave dans les camps palestiniens libanais.

Depuis Praxis Center :

Jusqu’à présent, les réfugiés palestiniens, qui vivent au Liban depuis des décennies mais restent sans droits, ne savent pas exactement quelles mesures sont prises pour protéger et soutenir leurs communautés. Dans une récente interview, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a déclaré qu’une salle d’urgence avait été aménagée pour les Palestiniens. Cependant, il n’a partagé aucune information sur un plan de réponse réel au-delà des campagnes de «sensibilisation».

La sensibilisation peut être utile mais pas nécessairement efficace pour les personnes qui n’ont pas accès aux soins de santé ou le droit d’accéder aux soins de santé. De plus, la Croix-Rouge libanaise a récemment refusé de transférer un patient d’un camp de réfugiés à la RFUH, provoquant plus d’anxiété parmi les résidents des camps.

De nombreux Palestiniens craignent d’être contraints de payer pour les tests et l’hospitalisation, de l’argent qu’ils n’ont pas. Pour aggraver la situation, les discours xénophobes persistent et s’intensifient sans fin en vue, même dans une épidémie qui fait rage. Plusieurs responsables libanais tels que Samir Geagea, par exemple, ont appelé à un contrôle accru des camps de réfugiés, des lieux où les Palestiniens sont déjà sous surveillance et contrôle complets. 

Ces pratiques séparent ceux qui sont jugés «méritants» de ceux qui ne le méritent pas. Les citoyens, en cas de pandémie, sont généralement considérés comme des sujets sanitaires méritant de survivre, tandis que les non-citoyens, les réfugiés, sont «non désinfectés» et sont «un fardeau» et, par conséquent, ne méritent pas de traitement ou ne peuvent vivre.

Cela est compliqué par le traitement xénophobe normalisé qui fait que les Palestiniens se méfient des services de santé au Liban. En 2018, par exemple, un garçon palestinien de trois ans est décédé après que les hôpitaux du Liban ont refusé de lui fournir un lit dans une unité de soins intensifs en raison de sa nationalité.

Les réfugiés palestiniens au Liban manquent de santé et d’autres formes de sécurité sociale, et ceux qui vivent dans des camps sont confrontés à des défis supplémentaires. Les Palestiniens dans les camps de réfugiés ont connu des complications de santé causées par la détérioration des conditions de vie, des bas salaires, un taux de pauvreté de 66% et une privation croissante. Sans accès aux soins de santé, les angoisses et la peur se sont intensifiées alors que les réfugiés sont confrontés à la menace croissante d’une épidémie de COVID-19, même si de nombreuses questions pertinentes restent sans réponse. Pendant ce temps, l’UNRWA connaît une réduction drastique continue, en particulier ses services de santé.

Les Palestiniens vivant au Liban dépendent presque entièrement de l’UNRWA et d’autres ONG humanitaires pour la plupart des aspects de leur vie car ils sont exclus de l’éducation publique (libanaise), de la santé publique et d’autres services sociaux. 

Ce matin, il y avait 267 cas connus de COVID-19 au Liban. Je n’en connais pas encore dans les camps.

Il y a une autre différence entre Gaza et le Liban.

Alors que la gauche détestant Israël aux États-Unis et en Europe fait semblant d’agoniser sur la possibilité d’une épidémie de coronavirus à Gaza, et même de collecter des fonds pour soi-disant aider les Gazaouis, ils sont complètement silencieux sur la même possibilité dans des camps palestiniens beaucoup plus surpeuplés au Liban .

Si les problèmes palestiniens ne peuvent être imputés aux Juifs, ils ne valent ni le temps ni les efforts des soi-disant «activistes palestiniens».

Il y a peu d’informations sur l’envoi d’aide aux Palestiniens au Liban par les organismes de bienfaisance musulmans américains Baitulmaal, Islamic Relief USA ou Muslim Relief USA. La seule aide jusqu’à présent pour les Palestiniens au Liban vient du  Hamas!   Le Hamas envoie un demi-million de dollars pour aider à combattre l’épidémie dans les camps libanais – ce qui contribue également à consolider leur influence politique parmi les Palestiniens au Liban.

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !