L’Union européenne a annoncé mercredi sa volonté de coopérer avec les efforts de l’administration américaine pour négocier un accord de paix israélo-palestinien, pour autant qu’il inclue un engagement clair en faveur de la solution des deux États et d’autres paramètres approuvés par la communauté internationale.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Federica Mogherini, responsable de la politique étrangère de l’UE, lors d’une réunion mardi à Washington avec Jared Kushner, haut conseiller du président américain Donald Trump, « a souligné l’intérêt fondamental de l’Union européenne pour une paix durable  et la stabilité dans la région » à une lecture de la réunion fournie par Bruxelles.

« Dans ce contexte, l’UE est prête à collaborer avec l’administration américaine sur la base de sa position de longue date, y compris de son engagement en faveur d’une solution négociée prévoyant la création de deux États et de paramètres internationaux convenus. »

La position de l’UE appelle à l’établissement d’un État palestinien en « Cisjordanie » et à Gaza, et Jérusalem étant la capitale d’Israël et de la Palestine.