En préparation de la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste, un portefeuille en cuir fabriqué à partir des pages de rouleaux de la Torah pillés et profanés par les nazis en Pologne est arrivé à l’institut Shem Olam, qui s’occupe de la commémoration de l’Holocauste, rapporte le journal Yediot Aharonot.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Il y a environ trois ans, une Israélienne a fait un voyage en Pologne et, dans l’une des villes de ce pays, elle a rencontré un habitant local qui lui a parlé de son initiative personnelle de restaurer l’ancien cimetière juif qui y existe.

Un lien étroit a été établi entre la famille de la femme israélienne et la résidente locale qui continue à ce jour, et a même conduit à une visite en Israël.

Au cours de la visite, la résidente a raconté qu’elle avait été approchée par le petit-fils d’un citoyen polonais dont le grand-père avait cousu des sacs à main et des sacs à main en cuir, et avait découvert qu’un portefeuille cousu à partir de rouleaux de la Torah profanés était toujours dans la maison de son grand-père.

🟦 ANNONCE 🟦

Le petit-fils a demandé que les remords pour l’acte de son grand-père soient exprimés et que le portefeuille soit offert en tant qu’exposition au musée.

«Le rouleau de la Torah qui est devenu le portefeuille n’est qu’un des innombrables exemples du mépris et du dénigrement des sentiments du judaïsme par les Polonais. Je remercie Artur d’avoir rendu le portefeuille et d’avoir corrigé les péchés de son grand-père », a déclaré le rabbin Avraham Krieger, président de Shem Olam.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News