La tentative du site Ali Express d’éviter les affrontements politiques va-t-elle conduire au blocage des envois de colis vers les villes palestiniennes ?

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Ces dernières heures, le groupe Alibuy a reçu de plus en plus de rapports sur des sites commerciaux chinois tels qu’Ali Express et Shein, selon lesquels ils cesseraient d’envoyer des colis à l’Autorité palestinienne à partir de janvier 2022. Parmi les villes qui cesseront de recevoir des expéditions figurent Jéricho, Naplouse, Ramallah, Hébron et Jénine.

Selon des sources impliquées dans l’affaire, la raison n’est pas commerciale, mais la poste palestinienne, qui oblige les vendeurs du site Ali Express à enregistrer « Palestine » comme pays de destination, et non Israël. C’est justement la reconnaissance de la Palestine qui n’est pas le problème en soi, mais les clients, dont la plupart n’ont pas du tout conscience de choisir la Palestine comme pays de destination. Résultat : de grandes quantités de colis envoyés dans des villes de l’Autorité palestinienne mais portant l’État cible d’« Israël » n’atteignent pas leur destination en tant que déclaration politique.

La poste palestinienne, refuse de trier les colis qui ne sont pas destinés à la Palestine mais à Israël et ainsi les clients ne reçoivent pas les colis. Comme il s’agit de toute façon d’un faible nombre de colis, les sites chinois ont décidé que la livraison réelle dans les villes palestiniennes n’en valait plus la peine.

Actuellement la livraison des colis devrait être arrêtée, mais il n’est pas certain que ce soit la fin du verset. En coulisses, des négociations sont en cours sur une solution qui permettra aux expéditions en provenance de Chine de se poursuivre.

La poste israélienne a déclaré : « Il s’agit d’un avis destiné aux résidents de l’Autorité palestinienne et lié aux accords de livraison de colis entre les sociétés de commerce électronique en ligne et l’Autorité palestinienne.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)