L’un des aspects les plus étranges du plan de la paix à la prospérité était la partie proposant que les communautés arabes israéliennes dans la section dite « Triangle » du centre d’Israël pourraient être transférées sous contrôle palestinien.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Les habitants du Triangle ont immédiatement rejeté l’idée . Et le bureau de Netanyahu aussi.

Mais la réponse de Mahmoud Abbas mérite d’être examinée. Il l’a également rejetée, déclarant « Nous connaissons le but de cette proposition et nous ne l’accepterons pas ».

Si Abbas veut un État palestinien viable, pourquoi rejetterait-il les terres et les « Palestiniens » qui l’accompagneraient, lui enlevant des terres à Israël ?

🟦 ANNONCE 🟦

La raison est la même raison pour laquelle il insiste sur le fait que le « droit au retour » fait partie de tout accord. Il veut qu’Israël devienne plus de 50% arabe pour que l’État juif puisse mourir et être remplacé par un autre État palestinien.

Le bien-être et la force de son propre État ne le préoccupent pas. Abbas n’est pas un chef d’État en attente – un chef ferait ce qui était le mieux pour son peuple. Pour Abbas, et pratiquement tous les dirigeants des Arabes palestiniens de l’histoire, chaque décision doit se conformer à une seule règle: elle peut éventuellement conduire à la fin d’Israël en tant qu’État juif. 

Il n’y a aucune autre justification pour Abbas de rejeter une offre d’Arabes très instruits, ainsi que leur terre.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News