Le ministère palestinien des Affaires étrangères a publié une déclaration condamnant Israël pour avoir fait… quelque chose… au Caveau des Patriarches, ce qu’ils appellent la Mosquée Ibrahimi.  Nulle part dans tout le communiqué de presse le ministère ne dit réellement ce qu’Israël envisage de faire.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
 » La mentalité du colonialisme raciste domine le gouvernement dans l’Etat occupant et ses différentes armes, et s’incarne dans ses pires formes, avec les opérations de contrôle, de familiarisation et de judaïsation de la mosquée Ibrahimi, modifiant ses repères historiques, culturels, culturels et religieux, et privant les propriétaires d’origine de la terre et les musulmans d’y accéder et d’y prier. L’occupation est une, sa mentalité est une, et son récit est un, qu’il apparaisse constamment dans l’oppression des prisonniers palestiniens et arabes dans les prisons, ou dans le vol de terres palestiniennes et ciblant la présence palestinienne par des démolitions massives et des déplacements forcés, ou dans la tentative d’imposer la souveraineté et le contrôle israéliens sur tous les sites sacrés, archéologiques et historiques qui sont situés au cœur des villes et villages palestiniens.
En raison de cette mentalité raciste , les Palestiniens paient constamment le prix fort pour les crimes complexes de l’occupationet les infractions. ….C’est la mentalité de judaïsation et d’annexion rampante qui nie le droit du Palestinien à sa patrie et essaie de changer les paramètres de la réalité historique et juridique pour servir le récit talmudique de l’occupation, dans le but de remplacer le caractère du conflit avec le religieux.
Le ministère condamne dans les termes les plus énergiques les attaques coloniales d’Israël contre la mosquée Ibrahimi et les lieux saints chrétiens et islamiques, et porte la responsabilité entière et directe du gouvernement israélien pour ce crime. Le ministère appelle l’UNESCO à défendre ses décisions et à prendre les mesures pratiques nécessaires pour protéger la mosquée Ibrahimi et la rendre à sa réalité historique et juridique qui a été déformée et volée par les forces d’occupation… »
Lorsque le ministère dit qu’il veut que le Caveau des Patriarches « revienne à sa réalité historique et juridique », il veut dire qu’il veut revenir à l’époque d’avant 1967, lorsque les Juifs n’étaient pas autorisés à visiter le site complètement. 
Alors pourquoi ont-ils publié cette chape non articulée ?

Il s’agit d’un ascenseur dont Israël a approuvé la construction pour que les personnes handicapées puissent accéder au lieu saint. À l’heure actuelle, toute personne en fauteuil roulant doit être transportée physiquement dans les anciens escaliers en pierre pour visiter le site.

Israël a décidé unilatéralement de construire l’ascenseur après de nombreuses années de lobbying parce que l’Autorité palestinienne n’accepterait jamais rien de tel. Les droits humains des personnes handicapées ne seraient même pas considérés comme un facteur. En fait, vous ne trouverez aucun militant anti-israélien soi-disant libéral qui soutienne l’idée que les Juifs ont le droit humain de visiter le site librement, encore moins que les personnes handicapées ont le droit de visiter en toute sécurité, car l’impératif d’être anti-israélien est beaucoup plus important que les simples droits de l’homme.
Les médias arabes prétendent que ce sera un ascenseur réservé aux juifs. Les médias arabes mentent – l’ascenseur est pour tous. Mais la haine que les Palestiniens et leurs partisans ont pour les Juifs est bien plus élevée que leur désir de permettre même aux Musulmans handicapés de visiter leurs propres lieux saints, tant que le plan aide également les Juifs.
Le principal argument palestinien est que cet ascenseur et l’infrastructure de soutien utilisent des terres qui appartiennent aux Arabes d’Hébron et du Waqf, et donc cela viole les accords. Mais les Palestiniens ont également signé des accords stipulant que les Juifs devraient avoir libre accès à leurs lieux saints. Personne ne semble insister pour qu’ils retardent ces accords. S’il s’agissait d’un gouvernement normal soucieux des droits de l’homme et de la paix, quelque chose aurait pu être mis au point pour permettre l’accès en fauteuil roulant à tous en 2003. 
Lorsque l’Autorité palestinienne utilise un langage comme « raciste » et « colonialiste » et « talmudique » – l’une de leurs épithètes préférées – pour décrire un ascenseur pour aider les handicapés, cela prouve encore une fois qu’il s’agit de haïr les Juifs et de refuser aux Juifs leurs droits.


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News