Trois hommes juifs israéliens ont été accusés d’ avoir prié au complexe du mont du Temple à Jérusalem l’année dernière , dénonçant des accusations de droite selon lesquelles le gouvernement étoufferait la liberté de culte dans le lieu le plus sacré du judaïsme.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les trois prévenus, dont deux soldats des Forces de défense israéliennes (FDI), sont accusés d’avoir altéré l’ordre public et d’avoir dérangé les policiers dans l’exercice de leurs fonctions.

Le Mont du Temple, l’endroit le plus sacré du judaïsme et le troisième pour les musulmans, qui l’appellent Al-Aqsa ou le Noble Sanctuaire , est l’endroit le plus instable du conflit israélo-palestinien . Les dirigeants palestiniens , ainsi que la Jordanie, qui a un rôle spécial à jouer en vertu de son accord de paix avec Israël, rejettent la connexion juive avec le mont du Temple et considèrent que chaque entrée de juifs religieux en son sein est une « provocation ». .

Situé dans la vieille ville, qui selon Israël fait partie de sa capitale indiviible et que les Palestiniens revendiquent comme faisant partie de Jérusalem-Est, la capitale de leur futur État, est l’un des principaux centres d’intérêt du conflit israélo-palestinien .

Les Juifs peuvent entrer dans les locaux en semaine pendant des heures limitées et sur un itinéraire prédéterminé sous la stricte supervision de la police jordanienne et du Waqf islamique, et faire face à des restrictions importantes, telles que l’interdiction de prier, d’apparaître pour prier , pour exposer des symboles religieux ou nationaux, et pour boire à des sources d’eau.

L’acte d’accusation, déposé dimanche à la Cour de justice de Jérusalem, indique que les hommes ont été arrêtés le 17 septembre 2018 , après s’être inclinés devant le Dôme du Rocher et avoir crié la prière juive « Shema Yisrael », violant les règles actuellement en vigueur dans le lieu saint.

Alors que la police les arrêtait et les escortait hors de l’enceinte, a ajouté le document d’accusation, les hommes ont ralenti et ont continué à crier « Shema Yisrael », après quoi les musulmans locaux se sont rassemblés et ont commencé à crier contre les Juifs.

Les musulmans n’ont pas été arrêtés, mais cinq militants musulmans ont été arrêtés le lendemain pour avoir tenté d’entraver l’entrée d’un groupe de juifs sur les lieux.

Les deux incidents se sont produits peu de temps avant le grand jour saint juif de Yom Kippour. Les tensions ont tendance à augmenter autour des fêtes juives, qui voient souvent une augmentation du nombre de visiteurs juifs visitant l’endroit.

L’un des accusés, identifié comme Nahshon Amit , a déclaré mardi à la radio militaire : «Le contenu de l’accusation est absurde. L’État d’Israël est fier à maintes reprises de la liberté de culte, et ce n’est pas correct. »

L’avocat de l’un des accusés, Moshe Polski, de l’organisation d’aide juridique de droite à Honenu, a déclaré dimanche que «c’est une accusation scandaleuse. Il est inconcevable que dans l’État d’Israël, dire «Shema Yisrael» soit considéré comme une infraction pénale, quelle que soit la façon dont nous le voyons. »

« L’argument de la police selon lequel la prière ou le respect met en danger l’ordre public est inacceptable. S’il y a des éléments violents, la police doit les interdire sur place. La police ne peut pas craindre que le Waqf provoque des altérations de l’ordre public et accuse donc les Juifs de modifier l’ordre public . »

La police israélienne a déclaré qu’elle «prenait des mesures continues pour préserver l’ordre public et empêcher les actions illégales qui perturbent l’ordre public. Une fois l’enquête terminée et conformément aux éléments de preuve, il a été décidé de porter plainte, comme cela s’est produit dans de nombreux autres cas par le passé. »

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !