Une femme qui a été grièvement blessée alors qu’elle se précipitait vers un abri anti-aérien dans le sud d’Israël au mois de mai, lors d’un assaut de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza, est décédée des suites de ses blessures , ce dimanche.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Rivkah Jamil, 89 ans, d’Ashkelon est tombée et s’est blessée à la colonne vertébrale alors qu’elle cherchait à se protéger des roquettes et a été hospitalisée dans un état grave.

Après sa mort dimanche à l’hôpital de Barzilai, le bilan du week-end de tirs violents il y a deux mois est passé à cinq, le plus grand nombre de victimes israéliennes depuis la guerre de Gaza en 2014, qui a débuté il y a exactement cinq ans.

Jamil a perdu son mari lors de la guerre de Kippour en 1973. Elle était mère de cinq enfants et grand-mère de 15 petits eenfants, selon des rapports hébreux. Ses arrangements funéraires doivent encore être annoncés.

🟦 ANNONCE 🟦

Au total, plus de 600 roquettes ont été tirées sur Israël par des groupes terroristes palestiniens au cours de la fusillade les 4 et 5 mai. Un grand nombre de roquettes visaient Ashkelon, une ville côtière située juste au nord de Gaza.