Le journal allemand  Süddeutsche Zeitung a rendu compte la semaine dernière d’une enquête qu’il a menée sur les publications sur les réseaux sociaux de certains membres de la rédaction arabe de la chaîne publique Deutsche Welle.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
En réponse, Deutsche Welle a annoncé qu’elle mènerait une enquête externe indépendante sur les accusations. 
Les publications antisémites sur les réseaux sociaux violeraient le code de conduite de DW.
L’article original de Süddeutsche Zeitung détaillant ses conclusions se trouve derrière un mur payant, mais voici un résumé de certaines des conclusions de DWDL :
Les allégations sont graves : selon le rapport, plusieurs membres de la rédaction arabe ont fait des commentaires antisémites sur les réseaux sociaux dans le passé. Un éditeur, par exemple, a exprimé ses condoléances à un négationniste allemand décédé, décrivant le meurtre de masse des Juifs comme un « produit artificiel ». Ce n’est qu’un des nombreux déraillements signalés par le « SZ ».
Certaines allégations sont apparemment connues depuis des années. Dans le cas d’un employé, il aurait dû y avoir une conversation dès 2017. Depuis lors, « à notre connaissance », l’homme observe les principes défendus par DW dans des commentaires privés sur les réseaux sociaux, un porte-parole de la Le radiodiffuseur international allemand a déclaré au « Süddeutsche Zeitung ». Cependant, SZ prétend avoir découvert que l’employé a écrit par la suite, entre autres, que les Juifs « contrôlaient le cerveau des gens à travers l’art, les médias et la musique ».
DW a annoncé vendredi avoir suspendu les employés accusés pendant la durée de l’enquête.
Pendant ce temps, DW a également annoncé qu’elle mettait fin à ses relations commerciales avec la chaîne jordanienne Roya TV , lorsqu’elle a découvert qu’elle avait également publié des dessins animés antisémites et pro-terroristes et d’autres contenus. 
« Nous sommes vraiment désolés de ne pas avoir remarqué ces images dégoûtantes », a déclaré le directeur général de DW en charge de la distribution, Guido Baumhauer. « Nous allons désormais revoir de manière encore plus critique notre sélection de partenaires en interne, notamment en ce qui concerne l’antisémitisme et le racisme. »
DW a également déclaré qu’il regrettait son évaluation précédente selon laquelle Roya TV n’était pas anti-israélienne.
Selon SD, Roya TV a qualifié les citoyens israéliens qui ont été tués par les roquettes du Hamas de « colons de l’occupation », elle fait référence aux Palestiniens tués comme des martyrs, et elle ne fait jamais référence à Israël par leur nom, l’appelant à la place « l’occupation israélienne », et il glorifie les attaques terroristes. 
Presque toutes les publications arabes font cela.


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News