Il y a une semaine, Irek Ziganshin, président du comité des normes halal de la direction spirituelle musulmane du Tatarstan, a déclaré qu’environ 25 millions de musulmans vivent en Russie, dont beaucoup au Tatarstan, et qu’ils veulent s’assurer que les vaccins sont conformes aux normes halal.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Ziganshin a noté que si un vaccin contient des éléments comme la gélatine provenant de matériel porcin, il sera Haram (non autorisé pour les musulmans).
Bonne nouvelle: il a été confirmé que le vaccin n’inclut pas les produits du porc :
« Le Centre russe de gestion des musulmans a annoncé, jeudi, qu’il avait reçu toutes les informations sur la formulation du vaccin Spoutnik V de ses fabricants, indiquant que le vaccin ne comprend pas de gélatine de porc. »
La loi juive n’a pas de problème avec les médicaments contenant des ingrédients non casher qui ne sont pas administrés par voie orale. Et de nombreuses autorités musulmanes conviennent que si la substance non halal subit une transformation qui la change en un type de substance complètement différent, comme ce serait le cas pour les vaccins, elle serait considérée comme halal.


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News