A PEUR DU VACCIN COVID POURRAIT ÉLOIGNER LES MUSULMANS DU MONT DU TEMPLE

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La 11e chaîne Kahn News a rapporté lundi que le maire de Jérusalem, Moshe Lion, avait averti qu’il ordonnerait la fermeture de la mosquée Al Aqsa sur le mont du Temple à moins que les résidents musulmans de Jérusalem-Est n’acceptent de se faire vacciner en plus grand nombre.

«Souvenez-vous de ce que je vous dis», a déclaré Lion lors d’une réunion avec des responsables de la santé et des dirigeants arabes des communautés de Jérusalem-Est. «Quiconque ne se fait pas vacciner ne reviendra pas à la routine. [Ceux qui se font vacciner] se font une faveur. Ils ne me font pas une faveur. S’ils ne veulent pas être vaccinés, laissez-les ne pas se faire vacciner. »

«Mais ils ne seront pas autorisés à entrer dans les hôtels. Ils ne seront pas autorisés à entrer dans les mosquées. Ils ne seront pas autorisés à entrer dans les écoles. Mais d’ici là, ils demanderont pourquoi nous ne les avons pas avertis.

🟦 ANNONCE 🟦

«Si nous n’appelons pas les gens, les forçons à sortir de chez eux, ils ne seront pas vaccinés. Ils sont apathiques. Ils ressentiront bientôt la pression lorsque tout le monde recommencera à travailler. Ensuite, ils diront: «Attendez! Vous n’avez pas été vacciné. Maintenant, tu dois rester à la maison.  »

UN RESTAURATEUR LOCAL QUI A PARTICIPÉ À LA RÉUNION A VIVEMENT RÉAGI.
«Je dois retourner dans mon restaurant», a-t-il dit au maire. «Mes travailleurs, mes serveurs, doivent également retourner au travail. C’est une boule de neige qui roule et qui frappera tout le monde. »

Lion approuva, notant que l’effet général sur le public était précisément le but des vaccinations.

Khan News a rapporté que les participants à la réunion semblaient satisfaits de la décision de prendre une position plus ferme pour la vaccination. Cette décision intervient deux mois avant le jeûne du Ramadan, qui dure un mois, lorsque de nombreux musulmans viennent prier en masse sur le mont du Temple.

Le chef des communautés arabes de Jérusalem-Est a annoncé: «Dans deux mois, ce sera le ramadan. Si vous ne vous faites pas vacciner, vous ne serez pas autorisé à entrer dans la mosquée. Vous ne serez pas autorisé à retourner au travail. Si vous ne vous faites pas vacciner, vous ne serez pas autorisé à monter dans le train. Vous ne serez pas autorisé à entrer dans les cabinets de médecins. C’est ainsi que cela doit être.

Khan a rapporté que le nombre de vaccinations effectuées dans les communautés arabes est insatisfaisant, avec seulement 13% des résidents arabes de Jérusalem-Est ayant reçu le premier vaccin.

Assaf Fried , le porte-parole des Organisations du Temple, a noté que le maire de Jérusalem n’a pas le pouvoir de fermer le Mont du Temple car cela reste de la compétence du Ministre de la Sécurité Intérieure Amir Ohana en collaboration avec le Premier Ministre.

«Même lorsque le maire a l’autorité, par exemple, pour la construction illégale que le Waqf effectue sur le mont du Temple, le maire n’agit pas», a ajouté Fried. «Le mont du Temple est ouvert. Bien que très peu d’Arabes se rendent sur le site pendant la semaine, le vendredi, il est plein et aucune distanciation sociale n’est observée et très peu de masques sont vus.

En comparaison, Fried a déclaré que la place du Mur occidental était divisée en capsules avec des barrières séparant les fidèles en groupes de dix. Il a ajouté que les policiers patrouillent sur le site et sont zélés de donner des amendes aux personnes qui ne portent pas de masques.

UN EXEMPLE DE MESURES PROACTIVES EST LA VILLE DE CARMIEL.
Là, le maire a ouvert des commerces à ceux qui ont un certificat de vaccination.

La prière des musulmans sur le mont du Temple a eu lieu malgré les violations flagrantes de la distanciation sociale et du manque de masquage. Environ 20 000 fidèles musulmans se rassemblent sur la montagne chaque vendredi. Malgré les verrouillages à l’échelle nationale, les responsables israéliens hésitent à imposer des fermetures sur le mont du Temple par crainte d’une violente réaction arabe.

« JUSQU’À IL Y A UNE SEMAINE, IL Y AVAIT UN VERROUILLAGE »
«Les Juifs qui ne vivaient pas dans le voisinage immédiat étaient interdits d’accès au Mont du Temple, ce qui n’était pas le cas des Arabes», a noté Fried. «Maintenant, les Juifs sont autorisés sur le Mont du Temple. Nous sommes limités à des groupes de dix, comme cela a toujours été le cas, et le port du masque est strictement appliqué. Concernant les Arabes, la police n’applique aucune réglementation sanitaire. »

En septembre, le responsable du coronavirus israélien Ronni Gamzu a désigné toute la vieille ville de Jérusalem – y compris la place du Mur occidental, le lieu le plus sacré où les juifs peuvent prier, et l’église du Saint-Sépulcre, qui est sacrée pour la plupart des chrétiens – comme hautement restreinte  » et rouges ” .

Le complexe du mont du Temple a été fermé pendant des semaines lors du premier tour de la vague de virus à la mi-mars, avant de rouvrir à la fin mai, bien qu’il y ait eu des vidéos de nombreux Arabes autorisés à entrer néanmoins.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News