Le comité chargé d’organiser des manifestations dans la région frontalière entre Israël et la bande de Gaza a annoncé samedi l’annulation d’un événement de la Journée de la terre, qui devrait avoir lieu le 30 mars, craignant que cela puisse faciliter la propagation du coronavirus dans l’enclave.

« Nous appelons tout le monde à adhérer à toutes les mesures de santé et de prévention annoncées par le ministère de la Santé et tous les organismes officiels pour faire face à la pandémie de coronavirus », a déclaré le comité dans un communiqué, selon Channel 13.

Au lieu de cela, les organisateurs ont appelé les gens à lever les drapeaux palestiniens et à brûler les drapeaux israéliens, ainsi qu’à observer un moment de silence et à rester chez eux.

🟦 ANNONCE 🟦

Aujourd’hui:

Parce que haïr Israël vaut la peine de risquer sa vie. Et pourquoi simplement brûler un drapeau israélien alors que vous pouvez mettre en danger la vie d’un de vos infirmes ?

 

Bien sûr, si l’une de ces personnes contractent réellement un coronavirus, ils blâmeront encore Israël.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News