Mardi soir, le cabinet saoudien a réaffirmé son plein soutien à la création d’un État palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale, en réponse aux déclarations du président américain Donald Trump dans lesquelles il a confirmé que l’Arabie saoudite rejoindra la normalisation avec Israël « au moment opportun ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Conseil des ministres saoudien a souligné, dans une déclaration d’hier, le souci de l’Arabie saoudite de l’unité, de la souveraineté et de l’intégrité des territoires arabes, et sa non-acceptation de tout préjugé menaçant la stabilité de la région.

La déclaration affirmait que l’Arabie saoudite était du côté du peuple palestinien et soutenait tous les efforts visant à parvenir à une solution juste et globale de la question palestinienne.

Elle a expliqué que la solution doit permettre au peuple palestinien d’établir son État palestinien indépendant sur les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale, conformément aux résolutions de légitimité internationale et à l’Initiative de paix arabe.

Trump a confirmé lors de la cérémonie de signature à la Maison Blanche des accords de normalisation entre les EAU, Bahreïn et Israël, hier soir, mardi, que «cinq ou six» pays arabes supplémentaires suivront leur exemple «très bientôt» sans les nommer.

Trump a indiqué qu’il avait eu une conversation avec le roi d’Arabie saoudite et son prince héritier, indiquant qu ‘ »ils ont l’esprit ouvert et rejoindront la paix ».

Plus tard, le président américain a répondu à la question d’un journaliste de savoir s’il s’attendait à ce que l’Arabie saoudite rattrape les Émirats arabes unis et Bahreïn, que « oui. J’ai parlé avec le monarque saoudien » et le Royaume se joindrait « au moment opportun ».

Il a ajouté: « Je pense que sept, huit ou neuf pays supplémentaires » signeront des accords de normalisation similaires avec Israël,

Il faut noter que le plan de paix présenté par Donald Trump, connu sous le nom de «Deal du siècle» visant à liquider définitivement la question palestinienne, est loin d’être couronné de succès, compte tenu du rejet de l’Autorité palestinienne, qui ne veut pas que le président américain joue même un rôle de médiateur .

En résumé, les palestiniens veulent garder leur statut de « réfugiés » pour ne pas interrompre les transferts d’argents des pays européens .

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)