Qu’il s’agisse de la paix dans les Balkans, de la Cour pénale internationale, du programme nucléaire iranien, des accords gaziers russes ou du réseau 5G chinois, l’UE adopte toujours des positions qui rejettent le leadership américain. Quelle que soit la question sur la table à un moment donné, si les États-Unis sont fortement intéressés par un certain résultat – même si l’Europe partage ostensiblement l’objectif des États-Unis -, l’UE adopte une politique opposée aux États-Unis

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Cela est en partie dû à une mentalité de freeloader. L’UE est convaincue que les États-Unis atteindront leurs objectifs et que l’Europe bénéficiera des victoires américaines. Dans le même temps, en s’opposant aux États-Unis, l’Europe maintiendra ses liens étroits avec les ennemis de l’Amérique aux dépens de l’Amérique et au profit financier et diplomatique de l’Europe.

Israël est une histoire en soi. L’UE n’a pas de politique unifiée concernant l’indépendance du Kosovo. Les États avec des minorités séparatistes comme l’Espagne s’y opposent. Les États qui n’ont pas de tels problèmes le soutiennent. L’UE est également divisée sur toutes les questions – à l’exception d’Israël.

La seule politique étrangère cohérente de l’UE est son hostilité envers Israël. Lorsque Stano a déclaré que l’idée qu’un État souhaitant devenir membre de l’UE installerait son ambassade dans la capitale d’Israël est « un sujet de grave préoccupation et de regret », il disait qu’aucune opposition n’est possible dans la volonté passive-agressive et continue de l’UE d’affaiblir et de délégitimer l’État juif.

🟦 ANNONCE 🟦

Les opposants nationaux de l’administration Trump ont constamment blâmé le président pour «s’aliéner nos alliés européens». Mais le fait est que l’administration n’a rien fait d’hostile à l’UE. La politique étrangère américaine sous Trump vise à faire avancer les intérêts américains, entre autres, en promouvant la cause de la paix au Moyen-Orient, en bloquant la propagation des armes de destruction massive aux régimes voyous, en battant les forces terroristes et en atténuant la montée de la Chine en tant que superpuissance mondiale.

Les alliés américains, que ce soit en Europe ou ailleurs, devraient applaudir et soutenir ces efforts. La réponse vicieuse et sinistre de l’UE à l’accord Serbie-Kosovo indique que malgré tous les discours sur l’alliance atlantique, cette alliance est en réalité une voie à sens unique.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News