Supporters of the the Shiite Hezbollah movement watch as the movement's leader Hasan Nasrallah delivers a speech on a screen in the southern Lebanese city of Nabatieh on January 12, 2020. (Photo by Mahmoud ZAYYAT / AFP)

Al-Modon demande pourquoi Israël n’a pas fait autant de frappes aériennes en Syrie récemment. Est-ce parce que Tsahal est préoccupé par le coronavirus, ou pour une autre raison ?

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Une source diplomatique russe explique au site que la raison en est que le volume du trafic aérien iranien vers l’Irak, la Syrie et le Liban a chuté à cause de la pandémie tout comme les transferts d’armes vers le Hezbollah et d’autres groupes terroristes ont souvent été effectués par voie aérienne.

De plus, les alliés de l’Iran ne veulent pas que des membres de la Force iranienne Quds sur leurs terres craignent une propagation accrue de la maladie.

Le nombre de cas de Covid-19 est gravement sous-déclaré en Iran, en Syrie et apparemment en Irak également, car il existe des informations crédibles que l’Iran envoie un grand nombre de ses forces dans des hôpitaux de ces pays (ainsi qu’au Liban) pour traitement.

🟦 ANNONCE 🟦


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News