AFP

Plusieurs synagogues de Los Angeles ont été vandalisées ou même détruites lors des émeutes, dont une à Beverly Hills. Selon Dahan, les bâtiments n’ont été la cible d’aucun des manifestants pacifiques qui ont protesté contre la mort de Floyd , mais des Palestiniens qui « ont saisi l’opportunité de détruire les synagogues » .

« J’ai vu un drapeau de l’OLP et ils criaient  » Palestine libre « . Je ne pense pas que ce sont les manifestants noirs qui ont fait ces dégâts », dit-il.

Dahan, un fournisseur de vêtements qui a vécu aux États-Unis depuis 41 ans, il dit que le chaos est « immense ».

🟦 ANNONCE 🟦

« L’armée [la Garde nationale] est dans les rues. Les entreprises ont été incendiées et détruites. [Les émeutiers] ont fait tomber les pharmacies, volé tous les médicaments. Tous les magasins d’électronique ont été détruits. Ça a mal commencé, et comme la police ne les a pas poussés, ça a empiré », dit-il.

Dahan dit que les entreprises qui ne se sont pas encore remises de la crise des coronavirus s’effondrent.

«Samedi et dimanche, c’était la terreur, la ville entière a été engloutie. Hier [lundi], il y a eu un peu de calme, mais cette nuit-là, les vols et les pillages ont recommencé. … À l’heure actuelle, 90% des manifestants sont pacifiques, mais les 10% qui viennent après eux ont pillé et causé d’énormes dégâts. « 

Dahan dit que le déploiement de la Garde nationale n’a été que partiellement efficace.

«Ils ont fait entrer la [Garde nationale] et ont commencé à patrouiller dans les grands centres commerciaux, mais les petites entreprises, qui tiennent à peine, l’ont rattrapé. La [Garde nationale] ne peut pas arrêter de civils, elle ne peut protéger que certains endroits », dit-il.

En parlant à ce journal, Dahan rapporte une nouvelle vague d’émeutes et de pillages: « Maintenant, les pillages ont recommencé. Après huit ou neuf heures du soir, ils commencent leur désordre

Dahan était à Los Angeles lors des émeutes de Rodney King en 1992 et dit: «Cette fois, c’est complètement différent. Je ne pensais pas que cela se reproduirait, je pensais que la police avait appris une leçon sur la façon de le gérer, mais ce sont les émeutiers qui ont appris. Les médias sociaux les ont aidés à former des groupes, à diviser les gens, comme les pelotons dans une guerre. C’est complètement organisé « , dit-il.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News