Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

On se souvient de la participation de l’Islandais Hatari à l’Eurovision 2019 à Tel Aviv pour leurs revendications anti-israéliennes et pour la présentation du drapeau palestinien, pour lequel ils ont été condamnés à une amende par l’Union européenne de radio-télévision (UER). Et il semble que l’Islande répète la même chose cette année.

Samedi, l’Islande a organisé un concours pré-Eurovision pour choisir son représentant pour l’Eurovision 2020 à Amsterdam. Au cours de l’émission, Hatari a fait une apparition, accueillant Bashar Murad, un habitant de Jérusalem-Est.

Le spectacle a commencé avec Murad chantant avec le groupe debout derrière lui. En arrière-plan, le drapeau palestinien apparaissait à l’écran.

🟦 ANNONCE 🟦

Le gagnant de l’émission et le représentant de l’Islande pour l’Eurovision 2020 est Daði Freyr Pétursson avec son groupe Gagnamagnið. Daði Freyr a signé une pétition en 2019, appelant l’Islande à se retirer de la compétition à Tel Aviv pour protester « contre l’occupation ».

« Nous ne pouvons pas imaginer participer à l’amusement qu’est l’Eurovision en toute conscience alors que l’État israélien et son armée utilisent une violence aussi terrible contre le peuple palestinien », a tweeté Daði Freyr sur la page Twitter du groupe à l’époque.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News