Alors que les gens qui prétendent se soucier des Palestiniens présentent pétition après pétition pour utiliser la pandémie comme excuse pour faire pression sur Israël pour compromettre sa sécurité au nom des droits de l’homme, ils sont curieusement silencieux sur le sort des Palestiniens non seulement au Liban mais aussi en Syrie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Du Groupe d’action des Palestiniens en Syrie:

Alors que le nouveau coronavirus COVID-19 continue de s’emparer du Moyen-Orient et du monde, l’AGPS a appelé le gouvernement syrien à libérer tous les Palestiniens et les Syriens détenus derrière les barreaux.

L’AGPS est profondément préoccupée par une flambée incessante de coronavirus dans les prisons syriennes, à un moment où le virus mortel continue de faire des milliers de morts dans le monde.

🟦 ANNONCE 🟦

Bien que le gouvernement syrien n’ait signalé qu’un seul cas d’infection à coronavirus dans tout le pays ravagé par la guerre, on craint de plus en plus qu’une épidémie importante dans les camps de réfugiés palestiniens en Syrie ne soit particulièrement catastrophique.

Et :

« Au cours des dernières semaines, l’AGPS a mis en garde contre une épidémie prévue de COVID-19 dans les camps de réfugiés palestiniens en Syrie. Bien que des campagnes visant à sensibiliser les résidents des camps aient récemment vu le jour, l’accès limité à l’eau courante, aux pharmacies et aux installations médicales signifie que les camps de déplacés sont plus sensibles à la propagation du virus hautement infectieux.
Les camps de déplacés installés dans le nord de la Syrie sont particulièrement vulnérables car la plupart des hôpitaux et des installations médicales ont été bombardés, les rendant hors d’usage. »

Plus de 4000 Palestiniens ont été tués en Syrie. Plus de 1700 sont manquants. Ceux qui sont toujours en Syrie ont un accès très limité aux installations médicales; ceux qui vivent dans les camps de réfugiés courent un grand danger d’une épidémie massive dans ces camps.

D’une manière ou d’une autre, ces Palestiniens ne sont pas sur le radar des personnes qui prétendent se soucier tant des droits humains des Palestiniens.

Peut-être que la motivation de ces « activistes » n’a rien à voir avec l’aide aux Palestiniens et tout à voir avec le fait de blâmer les Juifs.

C’est la seule explication qui soit cohérente avec leurs actions. 



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News