Malgré les tensions diplomatiques, Israël et la Jordanie ont continué à maintenir une bonne coopération en matière de sécurité en raison des menaces communes aux deux pays et de la longue frontière partagée.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Israël a un intérêt stratégique à s’assurer que la Jordanie reste sûre et stable. Le fait que la frontière jordanienne soit restée calme au cours des dernières décennies a été un principe essentiel de la stratégie de défense d’Israël. La Jordanie sert de tampon entre Israël et les menaces émanant d’Irak et même plus loin. Le Royaume hachémite, dont la population comprend une majorité palestinienne, est également préoccupé par la menace de terrorisme émanant des zones de l’Autorité palestinienne. Israël et la Jordanie ont donc plusieurs intérêts mutuels importants.

Le voisin oriental d’Israël n’est pas en forme. Son économie a été durement touchée par les répercussions de la pandémie de coronavirus. De plus, 10 ans après le début du soi-disant printemps arabe et de la guerre civile syrienne, on estime qu’un million de migrants ont cherché refuge en Jordanie, ce qui alourdit la charge sur l’économie et les ressources, y compris l’eau.

Aux termes du traité de paix, Israël fournit déjà quelque 50 millions de mètres cubes d’eau à la Jordanie chaque année. Israël, contrairement à la Jordanie, est en mesure de répondre à la plupart de ses besoins en eau grâce à des projets de dessalement le long de la côte méditerranéenne. L’absence de progrès dans les projets de construction conjointe d’un canal entre la mer Rouge et la mer Morte qui pourrait aider à atténuer la grave pénurie d’eau en Jordanie est l’une des causes de tension.

🟦 ANNONCE 🟦

Abdullah doit rencontrer le président américain Joe Biden à Washington la semaine prochaine, et Bennett devrait rencontrer le président plus tard cet été. Ce serait une bonne nouvelle si le monarque jordanien était disposé à rencontrer ouvertement le Premier ministre israélien, pour envoyer un message de normalisation à son peuple.

Israël est évidemment intéressé à tendre la main à son voisin. La Jordanie, pour sa part, devrait accepter la main en signe d’amitié. Les bonnes relations entre les deux pays profitent aux deux – et à la région.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News