Selon le NYT (l’article lui-même, qui est biaisé vers le BDS de manière irréelle 🙂 Le président Trump prévoit de signer mercredi un décret visant à cibler ce qu’il considère comme de l’antisémitisme sur les campus universitaires en menaçant de retenir l’argent fédéral des établissements d’enseignement qui ne parviennent pas à lutter contre la discrimination, ont déclaré mardi trois responsables de l’administration.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
L’ordonnance interprétera efficacement le judaïsme comme une nationalité, pas seulement une religion, pour déclencher une loi fédérale pénalisant les collèges et universités réputés de se dérober à leur responsabilité et favoriser un climat ouvert pour les étudiants issus de minorités, selon les responsables, qui ont insisté sur l’anonymat pour discuter l’affaire avant l’annonce.

… L’ordre devant être signé par M. Trump permettrait au département de l’éducation d’aller plus loin. En vertu du titre VI de la loi sur les droits civils de 1964, le ministère peut retenir le financement de tout collège ou programme éducatif qui établit une discrimination «fondée sur la race, la couleur ou l’origine nationale». La religion n’était pas incluse dans les catégories protégées, donc l’ordre de Trump aura pour effet d’embrasser un argument selon lequel les Juifs sont un peuple ou une race d’origine nationale collective au Moyen-Orient, comme les Italo-Américains ou les Polonais américains.Les critiques à ce sujet sont vraiment folles . Les gens disent que définir les Juifs comme une nation est antisémite, que cela signifie que les Juifs ne sont pas entièrement américains, que cela peut entraîner une expulsion éventuelle des Juifs des États-Unis. Chaque réaction est plus folle que la précédente.

Tout d’abord – les Juifs se sont toujours définis comme une nation. Voici quelques exemples:

🟦 ANNONCE 🟦

Dire que les Juifs sont une nation ou un peuple n’est pas controversé. C’est un fait que tout le monde reconnaît depuis des millénaires. (L’image ci-dessus provient d’un livre de 1658.)

🟦 ANNONCE 🟦

Le fait d’appeler le peuple juif une « nation » est-il la première étape pour dire qu’il ne sont pas américains? L’idée est totalement absurde. La littérature du titre VI montre qu’elle protège les étudiants d’origine indienne, coréenne, chinoise ou mexicaine – cela signifie-t-il que les Coréens-Américains risquent d’être considérés comme moins qu’américains? Avez-vous vu des protestations d’Amérindiens réclamer qu’ils ne devraient pas être considérés comme ayant une « origine nationale » commune au titre VI?

Le but et l’intention du titre VI sont de protéger les groupes vulnérables.Il ne mentionne pas la religion, ce qui signifie qu’ au moins officiellement la discrimination contre les Juifs était considérée comme une catégorie différente de la discrimination contre les personnes de couleur ou chinois.

Il ne faut pas trop réfléchir pour réaliser que c’est injuste, arbitraire et discriminatoire envers les juifs (et les musulmans).

Tout le monde le sait. C’est la raison pour laquelle le ministère de l’Éducation interprète de plus en plus libéralement la réglementation pour inclure pratiquement tous les exemples de discrimination contre les juifs, les musulmans et les sikhs, en raison de leur perception comme faisant partie d’un groupe national.

Une lettre du ministère de l’Éducation de 2010, sous l’administration Obama, explique :

[Un] harcèlement antisémite peut entraîner des responsabilités en vertu du titre VI. Bien que le titre VI ne couvre pas la discrimination fondée uniquement sur la religion, les groupes confrontés à une discrimination fondée sur une ascendance ou des caractéristiques ethniques partagées réelles ou perçues ne peuvent se voir refuser la protection au titre du titre VI au motif qu’ils partagent également une foi commune. Ces principes s’appliquent non seulement aux étudiants juifs, mais aussi aux étudiants de tout groupe religieux discret qui partage, ou est perçu comme partageant, des caractéristiques d’ascendance ou ethniques (par exemple, les musulmans ou les sikhs). Ainsi, le harcèlement contre les élèves qui sont membres de tout groupe religieux déclenche les responsabilités du titre VI d’une école lorsque le harcèlement est basé sur l’ascendance partagée ou les caractéristiques ethniques partagées du groupe,plutôt que uniquement sur les pratiques religieuses de ses membres. Une école a également des responsabilités en vertu du titre VI lorsque ses élèves sont harcelés en raison de leur citoyenneté ou résidence réelle ou perçue dans un pays dont les résidents partagent une religion dominante ou une identité religieuse distincte.   
Il s’agit d’une solution partielle, mais elle ne protège pas les Juifs contre la discrimination pour des pratiques juives qui peuvent être considérées comme purement religieuses et non de nature nationale ou ethnique. Si un juif a besoin de s’absenter pour des fêtes juives, ou qui refuse de participer à une activité alimentaire en raison des lois casher, n’est pas protégé par le titre VI. (Le titre VII protège les employés contre la discrimination religieuse, mais pas les étudiants. Et en réalité, la plupart des écoles sont sensibles à l’antisémitisme. Mais elles vont au-delà du titre VI.)

Reconnaître que les juifs font partie d’une nation résout ce problème, et cela permet  à appliquer à toutes sortes d’antisémitisme sans avoir à recourir aux interprétations tendues de la lettre de 2010.

Et en effet,nier que les Juifs sont un peuple est en soi antisémite. Alors que les Arabes comprenaient tous que les Juifs étaient un peuple avant 1947, depuis lors, ils ont soutenu que les Juifs ne sont que des membres d’une religion – parce que s’ils admettent que nous sommes un peuple, ils doivent admettre que nous avons un intérêt dans la Terre d’Israël – celui qui est antérieur à l’islam ou à toute revendication arabe.

Les critiques argumentent littéralement pour protéger l’antisémitisme dans les collèges et les écoles – tout cela parce qu’ils détestent Donald Trump et veulent l’appeler un antisémite.

Maintenant, c’est foiré.


🟦 ANNONCE 🟦

   
Inscrivez vous au RSS
Publicité
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://cqvc.online/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://cqvc.online/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter à Infos-Israel.News

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Publicité