L’édition britannique du magazine de mode Grazia a licencié une rédactrice en chef pour des déclarations antisémites.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un porte-parole de Bauer Media, l’éditeur de l’édition britannique du magazine italien, a déclaré que Stephanie Yeboah « n’écrira plus en tant que rédactrice en chef de Grazia » après « un examen interne », a rapporté samedi le Daily Mail.

Yeboah, 31 ans, s’est excusée jeudi pour les déclarations qu’elle a faites sur Twitter à propos des Juifs et de l’Holocauste.

« Plaider l’ignorance n’est pas une excuse, j’aurais dû savoir mieux que de faire ce genre de commentaires sur des événements qui restent une source de traumatisme inimaginable pour la communauté juive », a déclaré Yeboah dans un communiqué.

🟦 ANNONCE 🟦

«Dans ces tweets, j’ai fait des commentaires très ignorants et antisémites sur la communauté juive», a-t-elle ajouté.

Dans l’un des tweets, Yeboah a écrit: « AUSCHWITZ Gas Chamber Music LMAO SMH. »

Dans un autre, elle a écrit: «Chaque juif a un grenier, mais pas tous les greniers ont des juifs.»

Elle a également écrit que l’attention portée à la mémoire de l’Holocauste éclipse les crimes commis contre les «personnes brunes».

Yeboah a rejoint Grazia le mois dernier pour promouvoir la diversité et l’inclusion.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News