Alors que les combats continuent de faire rage à travers l’Ukraine et que les dirigeants de nombreux pays ont déclaré des sanctions contre des corps et des individus russes, les effets de la guerre commencent également à se faire sentir à Moscou même. Tatiana Feilgangaur, journaliste à Echo Radio à Moscou, parle dans une interview des sentiments de guerre au cœur du front intérieur russe. « Les citoyens russes se sont réveillés le matin et ont découvert qu’il y avait une guerre – des gens sous le choc », dit-elle.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

À la lumière des manifestations anti-guerre qui ont éclaté à travers la Russie à la suite de l’attentat, Feilgangaur décrit une atmosphère tendue dans la capitale : « Dans le centre-ville, on voit une présence accrue des forces de sécurité et des forces de police, car on s’attend à ce qu’il y ait des manifestations dans les rues principales. » Les forces de sécurité russes ont réprimé les manifestations et arrêté de nombreux manifestants à plusieurs endroits du pays hier.

Les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et de nombreux autres pays ont imposé des sanctions économiques à la Russie à la suite de l’attaque, et les premiers signes de l’économie russe sont déjà visibles. « Dans l’une des succursales, il était impossible de retirer des roubles de la caisse enregistreuse car l’argent liquide s’épuisait, raconte Feilgangaur. Néanmoins, elle rapporte que les Russes ne semblent toujours pas digérer ou craindre les éventuelles conséquences des combats. »  » Les gens sont encore sous le choc. Je pense qu’à ce stade, peu de gens pensent aux conséquences. Il y a un choc général en ce moment. »

La Russie a un nombre limité de médias indépendants et libres, et à côté d’eux, les médias de propagande du gouvernement dominent. Feilgangaur décrit les nombreuses restrictions imposées aux médias en Russie par le régime de Poutine :

« L’Autorité des médias est l’autorité russe qui surveille les médias et peut révoquer les licences ou bloquer les médias. Aujourd’hui, ils ont envoyé un document déclarant que les journalistes, les médias et toutes les sources d’information , cela peut « être n’importe quoi – tout le monde ne devrait parler que de la position officielle du ministère de la Défense dans ses mises à jour, sinon cela sera considéré comme une distribution de Fake News. La Russie a une section dans la loi contre les Fakes News qui entraîne une peine, qui signifie en fait que la censure militaire est imposée. »

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !