Le Premier ministre adjoint et ministre des Affaires étrangères israélien Yair Lapid arrive pour assister à la première réunion hebdomadaire du cabinet du nouveau gouvernement à Jérusalem le 20 juin 2021. Emmanuel Dunand/Pool via REUTERS

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Une délégation diplomatique française de haut niveau se rendra en Israël la semaine prochaine pour rencontrer le nouveau gouvernement du pays afin de faire progresser les relations entre les deux pays et de discuter des intérêts communs entre l’État juif et l’Europe.

La mission d’une quarantaine de législateurs français, qui arrivera le 19 juillet pour une tournée de trois jours, est le plus grand groupe diplomatique à se rendre en Israël depuis l’épidémie de coronavirus. Plus de la moitié des parlementaires français mettront les pieds en Israël pour la première fois.

Cette visite intervient après la première visite officielle du ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid à Bruxelles, où il a rencontré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian le 12 juillet et a promis d’ouvrir un nouveau chapitre des relations Europe-Israël.

🟦 ANNONCE 🟦

« La France est un vieil ami d’Israël et nous souhaitons renforcer et approfondir davantage l’alliance entre nos deux pays », a tweeté Lapid à l’issue de la réunion. « Nous avons également parlé de l’importance de l’Union européenne et de la volonté d’Israël de maintenir un dialogue constructif avec l’UE sur tous les sujets.

La délégation sera accueillie par ELNET – une ONG axée sur le développement des relations Europe-Israël – en collaboration avec le ministère israélien des Affaires étrangères. Le groupe français doit rencontrer le Premier ministre Naftali Bennett, le président Isaac Herzog, le chef de l’opposition, le député Benjamin Netanyahu, le président de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset, le député Ram Ben-Barak, et le président de la Knesset, le député Mickey Levy, entre autres.

Dans le cadre de ce voyage, les parlementaires français se rendront à la frontière sud d’Israël avec Gaza pour observer la situation sur le terrain à la suite de la dernière série d’affrontements avec l’organisation terroriste Hamas, se renseigner sur le système de défense israélien Iron Dome et rencontrer des habitants du ville méridionale de Sderot pour entendre parler de leur expérience personnelle de la vie sous les attaques de roquettes.

De plus, la délégation se rendra à la Knesset et discutera de la stratégie israélienne de vaccination contre le coronavirus avec le professeur Ran Balicer, président du comité consultatif du gouvernement sur le COVID-19.

Jonathan-Simon Sellem – un journaliste et un représentant élu des Français vivant en Israël – a fait valoir que si les réunions seraient amicales, elles ne signalent aucun changement important dans la politique française envers Israël.

« La France et Israël partagent les mêmes valeurs, combattent le terrorisme, partagent des informations et sont de grands partenaires commerciaux, mais l’intérêt français est la plupart du temps dans le monde arabe », a-t-il déclaré à The Algemeiner. « La France va là où sont ses clients – la France regarde vers le Qatar, ou regarde les marchés possibles à conquérir en Iran ; mais pas en Israël.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News