Le PDG de Moderna, Stephen Bensell, a déclaré aujourd’hui (lundi) que la société travaillait sur un vaccin contre la variante omicron du virus du coronavirus et que le produit serait bientôt disponible dans les cliniques à travers les États-Unis.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Bensell a fait ces remarques dans une interview avec le réseau d’information américain MSNBC et a affirmé que la société était sur le point de démarrer la production en série du nouveau vaccin, sous réserve de l’approbation de la FDA. Bensel a également déclaré que la société fournirait entre deux et trois milliards de doses de rappel du précédent vaccin de la société contre le virus corona.

Pendant ce temps, une nouvelle étude menée à l’Université Harvard et au MIT révèle que deux doses de vaccin sont insuffisantes pour la production d’anticorps capables de faire face à la variante omicron du virus coronavirus.

« Les gens voulaient désespérément savoir si les vaccins que nous avions protégés contre l’omicron. Nous avons rencontré très peu de neutralisation de la variante omicron parmi les échantillons de sang que nous avons prélevés sur des personnes qui ont reçu deux doses du vaccin. Mais les échantillons de personnes qui en ont reçu une troisième vaccin a montré un taux de neutralisation très grave », a déclaré le professeur Alejandro. Belzas, qui dirige le laboratoire qui a mené l’étude.

🟦 ANNONCE 🟦


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News