Silwanic rapporte que Fawzia Bader Zahran a vendu son appartement dans le quartier de Wadi Hilweh (Cité de David) à Silwan à l’organisation de « colonisation » juive Elad.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Elle était l’épouse de  Ahmad Jum’a al-Qaq, qui a mis la propriété à son nom en 1993.
Zahran elle-même s’est enfuie en Jordanie.
Des membres de sa famille ont pris leurs distances avec elle, disant qu’ils n’avaient pas approuvé la vente et qu’ils tentaient de la faire annuler.

Fawzia Bader Zahran a « divulgué » (vendu) un appartement dans le quartier de Wadi Hilweh à Silwan à l’association de colonisation Elad.
Aujourd’hui, les Juifs ont emménagé dans la maison.
Il s’agit de la troisième vente d’Arabes à des Juifs dans ce quartier, connu des Juifs sous le nom de Kfar Hashiloach, au cours du mois dernier. Dans chaque cas, la famille a fui après avoir vendu la maison pour sauver sa vie, car vendre une maison à un juif peut signifier la mort.
Ce qui est parfaitement acceptable pour les dirigeants des « droits de l’homme » qui semblent convenir que le pire crime de guerre possible est que les Juifs possèdent et construisent des maisons du côté est d’une ligne arbitraire tracée en 1949 qui n’a jamais été une frontière. Il est certain que menacer de tuer quelqu’un pour avoir vendu une maison à un juif est un comportement acceptable, voire louable. 


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News