Un tribunal pakistanais a commué la peine de mort du principal accusé de l’enlèvement et du meurtre en 2002 du journaliste du Wall Street Journal, Daniel Pearl, et a acquitté trois co-accusés dans cette affaire, ont déclaré jeudi deux avocats à Reuters.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au moins quatre personnes ont été condamnées pour le meurtre de Pearl, dont Ahmed Omar Saeed Sheikh, d’origine britannique, qui a été condamné à mort en 2002 pour avoir organisé le meurtre. Il est en prison depuis 18 ans en attendant l’issue d’un appel.

« Le tribunal a commué la condamnation à mort d’Omar en une peine de sept ans », a déclaré par téléphone Khawaja Naveed, l’avocat de la défense à Reuters. « Les accusations de meurtre n’ont pas été prouvées, il a donc donné sept ans pour l’enlèvement. »

«Omar a déjà purgé 18 ans, donc ses ordonnances de libération seront rendues dans le courant de la journée. Il sera absent dans quelques jours », a déclaré Naveed.

🟦 ANNONCE 🟦

Jeudi, un banc de deux membres de la Haute Cour de la province du Sindh a rendu l’ordonnance dans la ville de Karachi, a indiqué Naveed, ajoutant que les trois autres personnes, qui purgeaient des peines de prison à vie dans le cadre de l’affaire, avaient été acquittées.

Pearl enquêtait sur des militants islamistes à Karachi après les attaques du 11 septembre 2001 contre les États-Unis lors de son enlèvement en janvier 2002. Une vidéo a été révélée quelques semaines plus tard de son meurtre. Il a été décapité.

Khalid Sheikh Mohammad, le cerveau présumé des attentats du 11 septembre, aurait également été impliqué dans le meurtre de Pearl.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News