Six mois après la mort d’une explosion de roquette à Ashkelon, le constructeur palestinien Mahmoud Abu Asaba, âgé de 48 ans, a été reconnu comme victime de la terreur. Sa famille recevra une compensation légale et des avantages de Bituah Leumi.

Le père de six enfants, Mahmoud Abu Asba, contremaître de profession, a travaillé sur un chantier de construction à Ashkelon et a passé toute la nuit de travail en Israël. Il n’est rentré que samedi dans son village natal, Halhul, près d’Hébron. Dans la nuit du 13 novembre 2007, Ashkelon a été la cible d’un bombardement massif de roquettes depuis Gaza et l’une des roquettes a atterri dans un appartement situé au quatrième étage d’une vieille maison dans laquelle Mahmud a passé la nuit.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La nuit précédente, Abu Asba avait écrit à sa famille pour lui dire qu’il avait peur des roquettes et qu’il souhaitait rentrer chez lui, mais il n y avait plus de bus et de taxis a cause de la situation d’insécurité provoque par le Hamas.

Mahmoud Abu Asba a été la seule victime de «l’escalade» d’automne à Gaza, et une aide d’urgence d’un montant de 30 000 shekels a été envoyé à la famille orpheline par le président de l’Agence Juive, Itzhak Herzog.

Le 8 mai, les parents du contremaître décédé ont reçu des notifications officielles du ministère de la Défense et de « Bituah Leumi » indiquant qu’il avait été reconnu victime d’une attaque ennemie.

Ce Qu’on Vous Cache, CQVC ! est que les Hamas et les autres pays arabes ne se soucient ni des Juifs , ni des musulmans qui habitent en Israel et sont aussi victimes de ces organisations terroristes.