Ce n’est pas quelque chose que vous voyez tous les jours: un journaliste libanais (Nadim Koteich) mettant en avant les mensonges et la propagande à propos de Gaza et accusant les organisations terroristes palestiniennes de la situation difficile des Gazaouis.

Notez comment il les a toujours appelées « la résistance » – il n’est clairement pas un amoureux d’Israël – mais il voit comment des groupes comme le Jihad islamique et le Hamas ont mis en danger la vie de leur peuple et les chances de paix dans cette région.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Ce n’est pas la première incursion de Koteich dans des déclarations qui vont à l’encontre de la politique du Liban. Le mois dernier, il a déclaré appuyer la politique anti-iranienne du Premier ministre israélien Netanyahu et en 2016, il aurait tweeté :

«Si Israël avait annexé Alep, il aurait été en sécurité aujourd’hui, à l’instar du Golan. Les citoyens d’Alep auraient mieux vécu sous l’occupation que sous les ruines »

Il semble également anti-Hezbollah, ce qui n’est pas surprenant compte tenu de sa position sur l’Iran :

En effet, les temps changent. Prenez en compte.