Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a discuté dimanche de la « nouvelle approche pour Israël » dans ses relations à travers le Moyen-Orient lors de sa rencontre avec la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines à Jérusalem. 

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Qualifiant le plan de paix américain de «percée», Netanyahu a noté que les États-Unis devraient «reconnaître la souveraineté d’Israël sur la vallée du Jourdain, le nord de la mer Morte et toutes les communautés, les communautés juives, grandes et petites, en Judée et en Samarie», l’achèvement d’un « processus de cartographie » et indépendamment de l’acceptation palestinienne du plan. « Nous travaillons ensemble pour terminer cela aussi vite que possible », a déclaré Netanyahu.

« Pour entrer dans les négociations, [les Palestiniens] doivent remplir certaines conditions. Il s’agit d’un changement historique. Dans tous les plans précédents soumis par les administrations américaines précédentes, c’était Israël qui devait faire des concessions concrètes pour entrer dans les négociations et les Palestiniens étaient tenus de ne rien faire.  » Maintenant, comme condition préalable, les Palestiniens devront « cesser de payer les terroristes et retirer toutes leurs réclamations contre Israël et devant la CPI à La Haye ».

« C’est un plan qui dit aux Palestiniens et au monde, ça y est, Israël est là pour rester. Nous reconnaissons la souveraineté d’Israël sur sa patrie ancestrale … Le changement que nous assistons aujourd’hui fait partie de la réémergence d’Israël en tant que puissance parmi les nations. « 

🟦 ANNONCE 🟦


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News