Des dizaines d’isolés de retour de l’étranger ont quitté leurs chambres à l’hôtel Grand Court de Jérusalem aujourd’hui (lundi), pour protester et demandent à être isolés dans leurs maisons à l’aide d’un bracelet électronique.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Lina Tator, qui manifeste à l’hôtel, a déclaré à « Israel Hayom »: « Nous voulons rentrer chez nous et nous n’avons aucun problème à nous faire mettre des bracelets. Nous le préférons de loin au motel, nous n’avons aucune raison de rester ici.  »

Elle a ajouté: « Nous avons tous verrouillé toutes les portes avec des chèques négatifs, c’est comme une prison, nous voulons rentrer chez nous avec des bracelets tout de suite, il n’y a aucune raison de nous tenir comme ça, vous ne pouvez même pas ouvrir les fenêtres dans les chambres, tout est fermé à clé. »

Cet après-midi, les passagers du vol Arkia au départ de Francfort vont atterrir, sur lequel les 100 premiers participeront au pilote d’isolement à l’aide de bracelets. Tous ces passagers seront transférés à l’isolement à domicile qui sera imposé à l’aide d’un bracelet électronique.

🟦 ANNONCE 🟦

Si le projet pilote réussit, les rapatriés de l’étranger se verront offrir la possibilité de s’isoler dans un motel ou de passer à l’isolement à domicile à l’aide du bracelet électronique.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News