Les politiciens et les médias libanais disent que la marée noire massive qui pollue maintenant les plages le long des côtes israélienne et libanaise est le résultat de «l’agression environnementale israélienne».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Une députée au Parlement libanais , Inaya Ezz El-Din, a déclaré que « la grande quantité de goudron qui s’est répandue sur les côtes du sud du Liban à la suite de l’agression environnementale israélienne contre eux est estimée à environ deux tonnes ».
Al Manar du Hezbollah a déclaré que le déversement provenait d’un « déversement de pétrole d’un pétrolier appartenant à l’ennemi israélien près des côtes de la Palestine occupée ».
La Roya News de Jordanie a également déclaré que la fuite provenait d’une « fuite d’un navire de l’occupation israélienne ». Il a crédité l’AFP de l’histoire, mais l’AFP ne l’a pas écrit. 
Si quelque chose de mauvais arrive, beaucoup de gens supposent que ce doit être la faute des Juifs.
Pendant ce temps, Israël tente de trouver la source du déversement et a enquêté sur un certain nombre de navires pétroliers qui se trouvaient en Méditerranée sans trouver encore de coupable parmi des dizaines de sources suspectes.
Greenpeace dit qu’il y a jusqu’à douze déversements d’hydrocarbures en Méditerranée visibles à partir d’images satellites dans les jours qui ont précédé l’arrivée de la nappe sur les côtes israéliennes. Ils peuvent provenir de pétroliers ou de puits d’exploration.


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News