Home Actualités Coronavirus et la presse britannique se déshonorant comme d’habitude…

Coronavirus et la presse britannique se déshonorant comme d’habitude…

901
0
UNES DE LA PRESSE FRANCAISE ET BRITTANIQUE APRES L ALUNISSAGE AMERICAIN DU 21 JUILLET 1969 .

La crise actuelle des coronavirus fait ressortir le pire du journalisme britannique avec des propos de panique et de faux reportages montrant une presse à sensation comme incompétente et dangereuse.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Regardez ce farrago honteux :

Le 2 avril, le Daily Mirror a  tweeté un titre  qui disait que «le jour le plus meurtrier du Royaume-Uni devait être le dimanche de Pâques lorsque le gouvernement craint que 50 000 personnes meurent», citant «une source». Bien sûr, cela était peu probable sur tout calcul, d’autant plus que le verrouillage était en place à ce moment-là.

Si vous recherchez la  page de cette histoire maintenant,  vous verrez que le Mirror a changé le titre en « Coronavirus ‘pourrait tuer 50 000’ au Royaume-Uni avec le dimanche de Pâques ‘pour être le jour le plus meurtrier' ». 

🟦 ANNONCE 🟦

Plutôt un changement hein ? Et au bas de l’article, ils disent: « Mirror Online a modifié cette histoire pour préciser que, selon une source, jusqu’à 50 000 personnes pourraient mourir au Royaume-Uni pendant toute la pandémie, mais pas avant le dimanche de Pâques. »

Une honte pour le journalisme – mais voilà, l’alarmisme, l’incompétence et les rétractations enfouies …. Espérons qu’après la fin de cette crise, il y a lieu de penser à ce genre de comportement.

Ceci est un article de More Media Nonsense



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
%d blogueurs aiment cette page :