Le 4 juillet 2019, les forces britanniques ont arrêté un pétrolier iranien à Gibraltar. Le 19 juillet, les forces de commandement du Corps des gardes de la révolution islamique (IRGC) d’Iran avaient saisi un pétrolier vide battant pavillon britannique, le Stena Impero, qui se dirigeait depuis le port de Fujairah vers les Émirats arabes unis. Les porte-parole iraniens de tout le spectre politique iranien ont exprimé leur fierté de la saisie du navire et ont félicité le CGR pour son opération anti-britannique.

Suite à ces incidents de pétroliers, les porte-parole iraniens réitèrent la position que le régime a maintenue depuis des années: le golfe Persique est un territoire souverain iranien, l’Iran est responsable du détroit d’Hormuz et les forces du CGR exercent une activité de maintien de l’ordre légitime et légale, pour assurer la sécurité de la navigation et pour protéger les frontières iraniennes. Le quotidien pragmatique Ebtekar, qui soutient le gouvernement du président iranien Hassan Rohani, a en outre souligné que le détroit d’Ormuz est un territoire souverain iranien.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les responsables du régime iranien ont fourni diverses raisons pour la détention du pétrolier britannique: violation des règles de navigation du golfe Persique en entrant par la voie de sortie, en entrant en collision avec un bateau de pêche et en éteignant ses systèmes de navigation. Tous découlent de la position du régime selon laquelle les forces de l’IRGC exercent des activités de police légitimes et légales dans le Golfe puisqu’il s’agit d’un territoire souverain iranien et / ou sous la responsabilité de l’Iran…