Une précieuse porcelaine sertie de 435 pièces datant du XVIIIe siècle a été retrouvée pillée à son propriétaire juif d’origine par les nazis et sera restituée à ses héritiers, a rapporté mercredi Dutch News.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le propriétaire d’origine était un banquier juif nommé Herbert Gutmann qui a été contraint de les vendre à un homme allemand sous le régime nazi. L’ensemble a ensuite été vendu en partie dans les années 1970 au palais Het Loo, au Rijksmuseum et au Zuiderzeemuseum.

Actuellement, 14 pièces avaient été découvertes par le détective d’art Arthur Brand dans la collection Hey Loo après avoir été embauché par les héritiers pour découvrir ce qui était arrivé à l’ensemble. Les héritiers ont demandé le retour des objets en 2015.

La décision officielle de restituer les pièces a été prise par le ministère néerlandais de la Culture, mais il n’est pas clair pour le moment si la famille insisterait sur le retour physique des objets ou pourrait se contenter de les laisser exposés où ils sont en sécurité. Alors que les achats qui ont finalement débarqué les articles entre les mains des Néerlandais étaient légaux, le ministère de la Culture a décidé que la vente initiale à l’homme allemand avait été contrainte.

🟦 ANNONCE 🟦

L’ensemble a été offert par son fabricant, la porcelaine de Meissen, en cadeau au dernier stathouder de la République néerlandaise William V, prince d’Orange. Son fils, également nommé William, allait devenir le premier roi des Pays-Bas avec le titre de stadholder [steward] remplacé par la monarchie.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News