Pendant Pessah, Bnai Brith a tweeté que Disney Channel avait un passage sur les fêtes qui a remplacé le terme «l’année prochaine à Jérusalem» par «l’année prochaine en Terre Sainte».
Voici la vidéo:
Un enfant vraisemblablement juif explique que sa partie préférée du Seder est à la fin, où sa famille dit «l’année prochaine en Terre Sainte». Ses amis répètent tous la phrase.
Il n’y a aucun moyen que cela n’ait pas été délibéré. « L’année prochaine à Jérusalem » est une phrase emblématique et le dicton le plus connu du Seder. « L’année prochaine en Terre sainte » sonne maladroitement. 
Alors, qu’est-ce-qu’il s’est passé ?
On ne peut que deviner que quelqu’un chez Disney a estimé que l’expression «l’année prochaine à Jérusalem» était potentiellement offensante pour certains segments du public – peut-être en pensant que mentionner Jérusalem serait une déclaration politique, ou trop un rappel de Donald Trump déplaçant l’ambassade là-bas, ou quelque chose à quoi les musulmans s’opposeraient. Qui sait ?
C’était probablement un cadre juif qui faisait sa version de l’éveil performatif ou de la dhimmitude proleptique.
Et le sentiment des Juifs offensés qu’une énorme multinationale ait décidé de sacrifier un principe fondamental de la foi sur l’autel d’un certain politiquement correct est, comme d’habitude, ignoré. 
Disney Channel n’a répondu à aucun tweets à ce sujet ni aux demandes d’ Algemeiner . 


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News