Voici le cimetière de Fallujah à Jabalya, où 5 enfants ont été tués par une roquette du Jihad islamique. Notez le motif de pulvérisation de minuscules trous provenant des éclats d’obus que le JIP utilise pour maximiser la mort et les dégâts.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La réponse des « groupes de défense des droits de l’homme » aux combats à Gaza le week-end dernier prouve, sans aucun doute, comment ils essaient d’obscurcir la vérité sur le meurtre par le Jihad islamique de plus de 20 civils, dont au moins 12 enfants – même s’ils connaissent parfaitement la vérité.

Pas moins de quatre groupes de défense des droits humains ont enquêté sur chaque mort à Gaza la semaine dernière. Si vous analysez attentivement leurs déclarations, chacun d’entre eux sait que les roquettes du Jihad islamique ont tué la plupart des enfants.

Et personne ne le dira explicitement, car cela édulcorerait leur critique d’Israël.

Le ministère de la Santé de Gaza affirme que 48 personnes ont été tuées au cours du week-end (et de leurs blessures depuis), dont 16 enfants. Le PCHR a publié hier son résumé dans son rapport hebdomadaire , après avoir eu quatre jours pour enquêter sur les décès. Ils dénombrent 27 morts à Gaza – et disent : « Pendant ce temps, le PCHR enquête toujours sur d’autres incidents qui ont fait des victimes et des dégâts matériels. Ils n’énumèrent que 3 enfants.

Ils ignorent complètement la mort (d’après leur décompte) de 21 civils, dont 12 enfants (le dernier est peut-être mort après la rédaction de leur rapport).

Quel genre de groupe de défense des droits de l’homme ignore la mort violente de 12 enfants, ne les mentionnant même pas au-delà d’une mention laconique d’« autres incidents qui ont fait des victimes » ?

Typique, semble-t-il. Parce que nous constatons le même manque d’intérêt à mentionner les roquettes du Jihad islamique au Centre Al Mezan pour les droits de l’homme .
Selon le ministère palestinien de la Santé, 47 Palestiniens ont été tués au cours de l’offensive, dont 16 enfants et quatre femmes, et 360 autres ont été blessés, dont 151 enfants et 58 femmes. Dix-huit unités résidentielles ont été détruites, tandis que des dizaines d’autres ont été partiellement endommagées.

L’équipe de terrain d’Al Mezan travaille pour documenter et enquêter sur chaque acte d’hostilité qui s’est produit dans la bande de Gaza et a jusqu’à présent vérifié le meurtre de 27 Palestiniens et la destruction complète de 12 maisons par les forces israéliennes. Al Mezan continue de mener ses propres enquêtes indépendantes sur le terrain et de collecter des informations sur tous les incidents de meurtre et d’endommagement ou de destruction de maisons, de biens et d’autres biens civils à Gaza.

Ils savent qu’au moins 20 civils ont été tués par le Jihad islamique – et ils refusent même de mentionner cette possibilité. 12 enfants sont morts et les deux principaux groupes palestiniens de défense des droits de l’homme les ignorent.

Mais ce ne sont pas seulement les ONG palestiniennes des droits de l’homme. La division palestinienne de Défense des Enfants International a fait exactement la même chose. Comme je l’ai rapporté, leur titre est destiné à donner aux gens l’impression qu’Israël a tué 16 enfants : « 16 enfants palestiniens morts à Gaza après l’offensive militaire israélienne ». Mais ils ne peuvent documenter que 3 enfants et dire : « Le DCIP enquête toujours sur la source de quatre explosions dans la bande de Gaza qui ont tué 13 autres enfants palestiniens. »

Au moins DCI-P mentionne la possibilité que les enfants soient tués par des tirs de roquettes, contrairement au PCHR et à Al Mezan. Mais même après avoir énuméré les mystérieuses explosions inconnues, ils soulignent qu’ils veulent blâmer Israël seul, en disant : « L’armée israélienne a lancé des frappes aériennes à travers la bande de Gaza le 5 août, tuant au moins 44 personnes et en blessant au moins 350, selon Al Jazeera. . » Leurs propres enquêtes prouvent qu’Al Jazeera ment, mais ils veulent blâmer Israël pour la mort des enfants, alors ils écrivent astucieusement un rapport pour donner cette impression.

Et puis il y a le Bureau du Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, qui a publié un communiqué de presse qui implique fortement qu’Israël est responsable de la mort de tous les Gazaouis, mais ne le dit pas directement – parce qu’ils connaissent aussi la vérité.

La chef des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a exprimé aujourd’hui son inquiétude face au nombre élevé de Palestiniens, y compris des enfants, tués et blessés dans le territoire palestinien occupé cette année, notamment lors d’intenses hostilités entre Israël et des groupes armés palestiniens à Gaza le week-end dernier.

Le coût civil de la dernière escalade à Gaza du 5 au 7 août a été lourd. Le Bureau des droits de l’homme de l’ONU a vérifié que parmi les 48 Palestiniens tués, il y avait au moins 22 civils, dont 17 enfants et quatre femmes. Le statut de 22 décès reste indéterminé.

… En violation du droit international humanitaire, des groupes armés palestiniens ont également lancé des centaines de roquettes et de mortiers lors d’attaques aveugles, faisant des victimes civiles et endommageant des biens civils en Israël ainsi qu’à Gaza .
Vous devez vraiment analyser attentivement le communiqué de presse pour vous rendre compte qu’ils laissent à peine entendre qu’une vingtaine de civils ont été tués par le Jihad islamique – et ils ne mentionnent pas que la majorité de ces « indéterminés » sont des enfants.

Ces quatre ONG de défense des droits de l’homme connaissent clairement la vérité, et toutes se mettent en quatre pour l’obscurcir et diriger la colère de leur public contre Israël uniquement – même si leurs propres enquêtes indiquent que plus de 80 % des enfants ont été tués par le Jihad islamique.

En blâmant Israël exclusivement pour la mort des enfants, ils se livrent à une diffamation sanglante, affirmant que les Juifs ciblent délibérément les enfants ou font preuve d’un mépris total pour leur vie. En fait, chaque enfant tué par les frappes aériennes israéliennes avait été soit un bouclier humain, soit une victime malheureuse lors d’une attaque contre une cible militaire légitime, et il n’y a aucune preuve de la moindre négligence ou violation du droit international par Israël.

Mais au-delà de cela, ils n’ont pas prononcé un seul mot de condamnation du Jihad islamique, sans même mentionner son nom. En ignorant ou en minimisant les attaques à la roquette et en ne blâmant qu’Israël, ils disculpent les crimes de guerre du Jihad islamique.

Pire encore, ces rapports de quatre grandes ONG de défense des droits de l’homme montrent que la vie des enfants n’a vraiment aucune importance pour eux à moins qu’ils ne puissent blâmer Israël. Leur langage prudent vise à cacher les faits. À moins que les enfants morts ne puissent être imputés à Israël, ils ne veulent pas en parler. Ils essaient de ne pas mentir techniquement, mais ils ne veulent certainement pas dire la vérité.

Ce qui signifie qu’il ne s’agit pas d’organisations de défense des droits de l’homme. Ce sont des organisations anti-israéliennes qui utilisent les droits de l’homme comme une arme contre l’Etat juif.

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !