🟦 ANNONCE 🟦

Le New York Times intensifie sa guerre en cours contre l’éducation juive, consacrant un article en première page et deux pages à l’intérieur à la nouvelle pas vraiment bouleversante selon laquelle lorsque les parents divorcent, ils ont parfois des conflits à propos de l’éducation de leurs enfants.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

À la manière classique du Times, le journal prétend que le vrai problème pour les enfants n’est pas le divorce des parents, mais les yeshivot. Au lieu d’encadrer cette question pour inclure également les parents divorcés non juifs en désaccord sur l’école que leurs enfants devraient fréquenter, le Times choisit de se concentrer exclusivement sur les écoles juives orthodoxes.

Ce faisant, le journal affiche le laisser-aller et la tendance qui ont toujours caractérisé sa couverture du judaïsme ultra-orthodoxe.

Le Times n’arrive pas à décider comment fonctionne le divorce dans le judaïsme. Tout d’abord, le Times écrit : « La dynamique se manifeste le plus clairement dans les cas de divorce, qui, dans la communauté hassidique, sont conférés par un tribunal rabbinique connu sous le nom de beth din ». Plus loin dans le même article, le Times écrit : « Les femmes hassidiques peuvent se trouver désavantagées lorsqu’elles négocient dans les beth din, car seuls les maris peuvent conférer des divorces religieux. Qui confère le divorce, le beth din ou le mari ? Le Times offre à ses lecteurs des récits contradictoires et non réconciliés. (Le journal a déjà publié une correction sur le sujet général du divorce juif, sans rapport avec ce dernier article de yeshiva, en janvier 2022.)

Le Times ne semble pas non plus comprendre que le divorce religieux et le vacarme du pari ne se limitent pas au judaïsme orthodoxe. L’article dit: « Enracinés dans une tradition juridique séculaire, les beth din servent d’alternative aux tribunaux civils pour les juifs orthodoxes et hassidiques du monde entier, en arbitrant les conflits commerciaux et les divorces, entre autres litiges. » En fait, les juifs conservateurs et réformés ont aussi des beit din pour les divorces. Il y a quelques années, lorsque j’étais membre d’une synagogue réformée, j’ai siégé à un beit din qui a vu la délivrance d’un get, comme on appelle un document de divorce religieux juif. Le Times donne à tort l’impression que seuls les juifs orthodoxes ont liés à des divorces religieux ou des beit din , ce qui est complètement faux.

De nombreuses personnes présentées dans l’histoire font partie des groupes de défense Yaffed (« Young Advocates for Fair Education ») et Pas à Pas. L’histoire ressemble à un mégaphone pour les groupes de défense axés sur l’agenda plutôt qu’à un reportage organique. Le personnage illustré à la première page et décrit dans le début de l’article s’avère être le nouveau chef de Yaffed, un fait que le Times ne révèle que vers la fin de l’histoire.

Le Times n’explique pas pourquoi sa couverture des conflits liés à l’éducation liés au divorce est limitée aux juifs orthodoxes. Au contraire, les conflits liés au divorce concernant l’éducation des enfants sont moins répandus chez les juifs orthodoxes que dans la population générale. Un psychologue qui a étudié la question, Yitzchak Schechter, affirme que le taux global de divorce dans la population juive orthodoxe est d’environ 10 %, contre 48 % dans la population américaine en général. Bien sûr, peut-être que les juifs orthodoxes ont plus d’enfants et sont plus susceptibles de les envoyer dans une école privée, mais même ainsi, de toutes les questions liées à l’éducation ou au divorce dont le Times doit se saisir, cela semble une étrange obsession.

La section des commentaires en ligne du Times sert de plate-forme aux lecteurs du Times pour faire des commentaires hostiles envers les juifs orthodoxes, incités par le journalisme du Times . « Ces gens votent en blocs », était un commentaire de lecteur, avec les recommandations des lecteurs de 612 Times.

« Ces gens » qui éditent le Times ne semblent pas intéressés par un journalisme objectif sur ce sujet, hélas. À un moment où le maire de New York et la Maison Blanche prennent des mesures majeures pour lutter contre l’antisémitisme, une campagne du Times visant à dépeindre visiblement les juifs orthodoxes comme des éponges ignorantes de l’aide sociale semble plus susceptible de contribuer au problème de la haine violente des juifs qu’à le contrecarrer.

C’était un point soulevé par Agudath Israel of America, un groupe qui représente les juifs orthodoxes. « Le journal a toujours évité tout récit qui ne dépeint pas la communauté orthodoxe comme des sangsues arriérées de la société, contrôlées et persécutées par leur propre religion », a déclaré le groupe dans un communiqué. « À une époque d’antisémitisme croissant et alarmant, des déclarations de célébrités aux attaques de voyous dans les rues, le New York Times investit des ressources importantes pour contribuer à une atmosphère de haine contre les Juifs les plus identifiables.

Ira Stoll était rédactrice en chef de The Forward et rédactrice nord-américaine du Jerusalem Post. Sa critique médiatique, un article régulier d’Algemeiner, peut être trouvée  ici 

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !