Radio Suède rapporte que la ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, a averti les Palestiniens que leur corruption endémique garantit qu’ils n’obtiendront pas de fonds suédois.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
« Si nous voulons soutenir pleinement le développement économique, alors nous ne pouvons pas avoir de corruption à un niveau tel qu’il existe en Palestine », a-t-elle déclaré.
Linde a rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas, le Premier ministre Muhammad Shtayyeh et le ministre des Affaires étrangères Riyad Al-Maliki.
Elle a également apaisé les craintes palestiniennes que son dégel des relations avec Israël – c’était la première délégation de ce type à visiter Israël en dix ans – n’affecte pas l’attitude suédoise de soutien aux Palestiniens. Elle a réitéré le soutien de la Suède à une solution à deux États et à la possibilité pour les Palestiniens d’organiser des élections à Jérusalem-Est.
Ce qui signifie que même les alliés palestiniens les plus fidèles en Europe commencent à se rendre compte que l’argent qu’ils envoient aux Palestiniens est gaspillé.


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News