L’utilisation de la technologie de surveillance du Shabak pour les personnes mis en quarantaine et infectés menace une crise au sein de la coalition. Le ministre du NDI, Eli Avidar, a déclaré avant la réunion du gouvernement de dimanche qu’il s’opposerait à la décision d’utiliser la surveillance électronique, même si elle est utilisée à une échelle limitée. « Cela devrait être une ligne rouge. Ce gouvernement ne peut pas adopter toutes les mauvaises méthodes du gouvernement précédent.»

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Lors de la discussion de cette question lors de la réunion d’hier du cabinet corona, plusieurs ministres, et plus tard aussi des députés, se sont prononcés contre. Notamment, Orna Barbivay a voté contre. Elle a expliqué qu’il y avait suffisamment de temps pour développer d’autres moyens techniques que l’utilisation de méthodes pour lutter contre le terrorisme.

Merav Ben-Ari de Yesh Atid a déclaré qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser la localisation téléphonique du Shabak au taux d’incidence actuel.

Le chroniqueur de Channel 12, Amit Segal, note que Nitzan Horowitz a soutenu l’utilisation de la surveillance électronique, bien qu’il ait été un ardent opposant lorsqu’il était dans l’opposition. S’opposant au gouvernement Netanyahu en mars et juin 2020, Horowitz l’a qualifié d' »attaque contre la démocratie et les libertés personnelles des citoyens ». « C’est plus qu’une simple localisation. C’est le contrôle de chacun de vos mouvements, de toutes vos réunions et des milliers de personnes qui vous entourent. En tant que citoyen libre, je ne suis pas prêt à laisser l’État entrer dans mon espace personnel », écrivait-il en juin 2020.

🟦 ANNONCE 🟦

Le ministre Avidar a également rappelé ceci : « De tous ceux qui se sont opposés à l’utilisation de la surveillance sous le gouvernement précédent, j’attends le même comportement maintenant. Ce gouvernement ne peut pas continuer à emprunter les mêmes chemins que le précédent. »

Segal pense qu’Avidar pourrait démissionner après avoir voté contre lors d’une réunion du gouvernement. Après cela, selon la « loi norvégienne », il deviendra 61 députés, et la coalition dépendra à nouveau d’une de ses voix.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News