Un membre d’un conseil qui conseille le chef suprême de l’Iran est décédé lundi après être tombé malade du nouveau coronavirus, a rapporté la radio d’État, devenant le premier haut responsable à succomber à la maladie qui affecte les membres de la direction de la République islamique.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La mort du membre du Conseil d’opportunité Mohammad Mirmohammadi est survenue alors que l’Iran a annoncé que le virus avait tué 66 personnes sur 1 501 cas confirmés dans le pays.

L’Iran a le nombre de morts le plus élevé au monde après la Chine, l’épicentre de l’épidémie.

Mirmohammadi est décédé à l’hôpital du nord de Téhéran du virus, a indiqué la radio d’État. Il avait 71 ans.

🟦 ANNONCE 🟦

Le conseil conseille le chef suprême de l’ayatollah Ali Khamenei règle les différends entre les hauts dignitaires religieux et le parlement.

Sa mort survient alors que d’autres hauts responsables ont contracté le virus en Iran.

Parmi ces malades figurent le vice-président Masoumeh Ebtekar, mieux connu sous le nom de « sœur Mary », la porte-parole anglophone des étudiants qui ont saisi l’ambassade des États-Unis à Téhéran en 1979 et déclenché la crise des otages de 444 jours, ont rapporté les médias d’État.

Iraj Harirchi, le chef d’un groupe de travail du gouvernement iranien sur le coronavirus, a également été malade et a tenté de minimiser le virus avant de tomber malade à son tour.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News