L’Algérie a imputé mercredi les incendies de forêt dévastateurs de ce mois à deux groupes qu’elle a récemment désignés comme organisations terroristes, ajoutant que l’un d’entre eux était soutenu par le Maroc et Israël.
Le bureau du président a déclaré que la police avait arrêté 22 personnes pour avoir déclenché les incendies meurtriers, mais a déclaré que la responsabilité ultime incombait au groupe islamiste Rashad et au MAK, un mouvement d’autonomie pour la région de Kabylie majoritairement amazighe.
L’Algérie a désigné les deux groupes comme des organisations terroristes cette année. La présidence a déclaré mercredi que le MAK « obtient le soutien et l’aide de partis étrangers, en particulier du Maroc et de l’entité sioniste », faisant référence à Israël.
Les incendies de forêt ont tué quelque 90 personnes en Algérie. 


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News