Le parlement serbe va bloquer les projets de construction, y compris ceux d’un centre commercial, sur le terrain d’anciens camps de concentration, a annoncé le président du pays.

Le président Aleksandar Vucic a déclaré jeudi à Belgrade à Efraim Zuroff, directeur du Centre Simon Wiesenthal pour l’Europe de l’Est, qu’un projet de loi rendant les plans impossibles serait adopté cette année, a déclaré Zuroff à l’agence télégraphique juive.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La loi créerait également un centre commémoratif à Belgrade pour des dizaines de milliers de Juifs, Serbes et Roms tués par les nazis au cours de la Seconde Guerre mondiale.

À l’origine, un complexe de foires construit en 1937 dans la capitale de l’ex-Yougoslavie, l’un des anciens camps, Staro Sajmiste, est devenu un camp de la mort lors de l’invasion du pays par les nazis en 1941. Quelque 30 000 personnes, dont 7 000 juifs, y moururent.

Après la chute du communisme, Staro Sajmiste et un autre site d’un camp de l’ère nazie à Belgrade, Topovske Supe, ont été en partie vendus par l’Etat, mais ont été épargnés par un réaménagement à grande échelle, a indiqué Bloomberg dans un rapport publié jeudi.