Le ministre de l’Énergie, Yuval Steinitz, a demandé à la compagnie israélienne de gaz naturel Israël de soumettre un plan détaillé pour la construction d’un gazoduc vers la bande de Gaza, a rapporté mardi le quotidien financier Calcalist.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon le rapport, cette décision fait suite à une série de réunions entre des responsables du ministère de l’Énergie et des organismes internationaux, au cours desquelles il a été convenu que le projet, estimé à 60 millions de dollars, serait financé par des contributeurs de l’Union européenne.

La construction du gazoduc obligerait Israël et Gaza, qui est contrôlé par le groupe terroriste Hamas, à signer un contrat de gaz.

L’Égypte mène des pourparlers indirects entre Israël et le Hamas dans le but de négocier un cessez-le-feu à long terme.

🟦 ANNONCE 🟦

Une source du ministère a déclaré à Calcalist que si un accord était conclu, il pourrait être signé au cours du premier trimestre de 2020, permettant à l’oléoduc d’être achevé d’ici 2022.

Si le plan se concrétise, le gazoduc sera conçu pour alimenter Gaza jusqu’à 1 milliard de mètres cubes de gaz naturel par an, ce qui pourrait atténuer de manière significative la crise énergétique qui sévit dans la bande de Gaza.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News