Le plus grand projet d’énergie renouvelable en Israël, une vaste centrale thermo-solaire près d’Ashalim dans le Néguev, a été inauguré lors d’une cérémonie à laquelle assistaient le ministre de l’Énergie, Yuval Steinitz, ainsi que de hauts responsables gouvernementaux et du monde des affaires. (avant les élections)

S’étendant sur environ 390 hectares, soit plus que la ville centrale de Givatayim, la centrale d’énergie solaire de 121 mégawatts fournira de l’électricité à environ 70 000 ménages en Israël, soit environ 0,75% de toute l’électricité produite en Israël.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’usine, d’une valeur de 1,13 milliard de dollars – un partenariat public-privé (PPP) – a été construite par Negev Energy, une société ad hoc détenue par Shikun & Binui Renewable Energy, le fonds d’investissement israélien Noy Fund et le groupe d’ingénierie espagnol TSK. Noy Fund et TSK ont rejoint le projet en avril 2016 après la faillite de la société espagnole Abengoa, un ancien partenaire du projet. 

«Si notre objectif principal dans le passé était de fournir de l’énergie aux habitants d’Israël, à l’économie et au secteur israéliens, et à la santé publique, c’était peut-être une priorité, nous avons changé notre perspective», a déclaré Steinitz. «L’objectif principal à présent est de fournir de l’énergie, mais aussi de la rendre propre et de nous assurer que nous réduirons plutôt que d’augmenter la pollution de l’air.»

Steinitz a déclaré que la centrale contribuerait de manière significative à l’objectif d’Israël consistant à rendre 10% de son approvisionnement en électricité renouvelable d’ici 2020 et 17% d’ici 2030. À pleine capacité, la centrale permettra de réduire d’environ 245 000 tonnes les émissions de dioxyde de carbone provenant des combustibles fossiles. équivaut à retirer 50 000 véhicules de la route.