Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans le sud, l’armée israélienne a découvert un autre « tunnel de terreur » qui s’étend de la ville de Khan Younis à Gaza au territoire israélien. Ce n’est pas parce que les tunnels ne font plus la une des journaux qu’ils ne sont plus là. Israël en a détruit ou scellé des dizaines d’entre eux au fil des ans ; mais le Hamas continue de construire davantage.

Publicité

Chaque fois que je pense aux tunnels, cela me rappelle l’incroyable «mea culpa» dont l’ancien processeur de la paix du Département d’État américain Dennis Ross a écrit dans le Washington Post il y a quelques années. Il a rappelé que lorsque le Hamas était dans la phase initiale de creusement de tunnels, les Israéliens avaient commencé à restreindre l’importation à Gaza de matériaux de construction pouvant être utilisés à cette fin. L’administration Obama a donc envoyé Ross dans la région … pour faire pression sur Israël.

tunnel de hamas
Route du tunnel souterrain du Hamas

Ross a écrit plus tard: «Je me suis disputé avec les dirigeants israéliens et les responsables de la sécurité, leur disant qu’ils devaient autoriser plus de matériaux de construction, y compris du ciment, à Gaza pour que des maisons, des écoles et des infrastructures de base puissent être construites. Ils ont répondu que le Hamas en abuserait, et ils avaient raison . « 

Sécurisé par l’insistance de l’administration Obama sur le fait que le ciment ne serait pas utilisé à des fins militaires, Israël a autorisé son importation. Le résultat? Le Hamas a construit « un labyrinthe de tunnels souterrains, de bunkers, de postes de commandement et d’abris pour ses dirigeants, ses combattants et ses roquettes », a reconnu Ross. Ils les ont construits avec « quelque 600 000 tonnes de ciment », dont certains « ont été détournés des matériaux de construction autorisés à Gaza ».

Je me demande si le tunnel de Khan Younis récemment découvert a été construit avec l’une des tonnes de ciment qui sont entrées à Gaza, grâce à la pression de Ross. Ross peut penser que s’il écrit un article admettant une erreur, tout est pardonné, mais les Israéliens qui sont dans la ligne de mire du Hamas devront vivre avec les conséquences de leurs erreurs pendant des années .

Pendant ce temps, sur le front oriental d’Israël, un Arabe palestinien qui tentait de lapider des Juifs à mort s’est retrouvé lui-même mort . Comme d’habitude, l’Autorité palestinienne fait circuler des affirmations farfelues, accusant les forces israéliennes d’avoir battu à mort le lanceur de pierres.

Ce que nous savons, c’est que le terroriste, dont le nom était Amer Snobar, a quitté sa ville natale de Yatma et s’est rendu avec un ami dans un endroit près du village de Turmus Aya, où ils ont jeté des pierres sur des véhicules israéliens qui passaient, espérant qu’ils feront tourner les voitures hors de contrôle et s’écraser. Étant donné que l’Autorité palestinienne considère que les jets de pierre sur les Juifs sont légitimes et non violents, toute action israélienne contre les Arabes qui jettent des pierres est considérée par l’Autorité palestinienne comme un meurtre.

Il est intéressant de noter que Yatma et Turmus Aya sont dirigés par l’Autorité palestinienne. Les critiques d’Israël affirment que les lanceurs de pierres arabes «résistent» naturellement à «l’occupation». Mais Israël a arrêté d’occuper Yatma et Turmus Aya en 1995. Il n’y a pas d ‘«occupants» israéliens dans la ville à tuer. Donc Snobar et son compagnon terroriste ont dû quitter le territoire de l’Autorité palestinienne pour poursuivre leur cible mortelle .

Imaginez ce qui se serait passé si les territoires de l’Autorité palestinienne devenaient un État souverain, comme tant de gens le réclament. Snobar et son camarade auraient pu lapider des Juifs et s’enfuir ensuite en «Palestine» pour se protéger. L’armée israélienne aurait été incapable de les poursuivre à travers une frontière internationalement reconnue .

Publicité

Sur le front nord d’Israël, la semaine dernière, l’armée a mené un exercice à grande échelle simulant une guerre. L’ennemi attendu n’était pas la Syrie ou le Liban, mais le Hezbollah, qui est passé ces dernières années d’un groupe terroriste en lambeaux à une armée à grande échelle.

Avec le soutien de l’Iran, le Hezbollah a amassé quelque 150 000 missiles le long de la frontière israélo-libanaise. Les Israéliens prennent la menace au sérieux . Les troupes régulières et réservistes ont participé aux exercices, « avec les forces aériennes, navales et terrestres, ainsi que les directions du renseignement, de la technologie et de la logistique, du télétraitement et de la cyberdéfense », a déclaré un porte-parole de l’armée.

Israël a interrompu son action de 2006 contre le Hezbollah en réponse aux critiques internationales et aux promesses du Conseil de sécurité des Nations Unies de maintenir le sud du Liban hors du contrôle des terroristes. Bien sûr, ces promesses n’ont jamais été tenues et le danger est bien plus grand maintenant qu’il ne l’était alors.

Notez le thème récurrent: Israël se défend, le monde hurle en signe de protestation, Israël se retire en échange de promesses, et les promesses sont tranquillement mises de côté. Combien de temps ce cycle scandaleux va-t-il se répéter ?

Article de Stephen M. Flatow dans Arutz Sheva

Inscrivez vous au RSS
Publicité
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://cqvc.online/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://cqvc.online/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter à Infos-Israel.News

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Publicité