Le ministère de la Santé a l’intention d’annoncer aujourd’hui (mercredi) de nouveaux pays rouges aux côtés de tous les pays d’Afrique, de Grande-Bretagne, du Danemark, l’Allemagne et la Belgique devant également être bientôt des pays rouges. Des éléments plus stricts auraient voulu déclarer l’ensemble de l’UE rouge en raison de la possibilité de se déplacer facilement d’un pays à l’autre, mais entre-temps, il a été décidé de traiter chaque pays séparément. En outre, les États-Unis ciblent également et selon le ministère de la Santé l’intention de fermer le monde entier en raison de la pandémie et chaque pays recevra un avertissement 72 heures avant pour permettre au public de se préparer.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le critère pour les pays rouges est de 10% de morbidité chez Omicron, la nouvelle souche qui s’est jusqu’à présent répandue dans le monde bien que cela soit très possible et que sa morbidité soit plus légère que la souche normale.

Selon les procédures en vigueur, il est interdit de voler vers un état rouge sans l’approbation d’un comité des exceptions, et le retour de celui-ci nécessite sept jours d’isolement. Selon le nouveau schéma, bien que seuls les « non protégés » seront référés pour isolement dans un motel et ils n’y resteront que si leur test PCR est positif, mais la nécessité d’un long isolement rendra le vol et le retour de ces pays difficiles et conduira à un sorte de « fermeture du ciel ».

Selon la décision, à partir de vendredi prochain, les « protégés » (selon la définition du ministère de la Santé) qui rentrent en Israël des pays rouges après le test à l’aéroport Ben Gourion, signeront « l’accord » et entreront en isolement à domicile pendant sept jours, au bout desquels ils devront effectuer un autre test PCR, c’est-à-dire qu’ils seront libérés de l’isolement.

🟦 ANNONCE 🟦

En revanche, les rapatriés non protégés des États rouges seront référés pour isolement dans un motel et ce n’est qu’après avoir reçu un résultat négatif du test à l’atterrissage qu’ils seront transférés dans un isolement à domicile mais contraints de signer un «contrat» qui permettra à l’État de suivre leur téléphone pour s’assurer qu’ils maintiennent l’isolement. Un isolateur qui refuse les conditions d’encadrement technologique et les modalités précisées par la loi sera contraint de séjourner dans un motel pour le compte de l’Etat pendant tous les jours d’isolement.

Parallèlement, le gouvernement fait la promotion du label vert dans les centres commerciaux. La décision doit recevoir l’approbation du gouvernement et l’approbation de la commission constitutionnelle de la Knesset dirigée par Karib, qui a précédemment exprimé son opposition à une telle décision. Il y en a aussi au gouvernement qui s’opposent à la décision et prétendent qu’elle est discriminatoire et pas du tout épidémiologiquement engagée.

Selon le schéma proposé, les règles du label vert seront appliquées à tous les complexes commerciaux fermés (centres commerciaux et autres) de plus de 10 000 mètres carrés, de la manière suivante – à l’entrée du complexe, le label vert sera scanné par personnel de sécurité et toute personne approuvée numériquement Quotidien) qui vous permettra de vous déplacer librement dans le centre commercial.

Les propriétaires de centres commerciaux sont bien entendu opposés à la décision qui risque de leur nuire gravement et de rendre les commerces des centres commerciaux moins accessibles. Hier, le « Forum des centres commerciaux et centres commerciaux » a annoncé qu’il s’opposait fermement à l’idée d’appliquer le label vert aux magasins des centres commerciaux, et à l’obligation de marquer les clients par vaccinés et non vaccinés.

Parallèlement, afin de promouvoir la vaccination de ceux qui n’ont pas encore été vaccinés, une autre décision a également été soumise, qui est également soumise à l’approbation du gouvernement.

Pendant ce temps, le ministère de la Santé a annoncé que le nombre de vérifications pour la souche omicron en Israël est passé à 89. Parmi ceux-ci, 57 venaient d’Afrique du Sud, d’Angleterre, de France, des États-Unis, des Émirats arabes unis, de Hongrie, d’Italie, de Namibie, de Tanzanie, d’Allemagne et de Turquie ; 21 ont vérifié qui est entré en contact avec des rapatriés d’Afrique du Sud, d’Angleterre et de France ; et 10 qui ont été infectés dans la communauté (dans trois événements différents) .

Sur les 89 vérifiés, 21 étaient « non protégés » et 67 étaient « protégés ». Sur les 239 vérifiés et ceux avec une « haute suspicion », 94 ont des symptômes, 143 n’ont aucun symptôme.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News