Defence for Children International-Palestine, une ONG extraordinairement anti-israélienne qui a fait des mensonges cruels dans le passé, a involontairement prouvé que la plupart des enfants tués à Gaza jusqu’à présent ont été tués par le Hamas – et d’autres sont tués parce qu’ils sont boucliers humains.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans leur rapport sur les événements de mardi, ils disent:

Un missile israélien tiré par un drone a tué Mohammad Saber Ibrahim Suleiman, 15 ans, peu après 18 heures, alors que lui et son père Saber Ibrahim Mahmoud Suleiman étaient sur leurs terres agricoles à l’extérieur de la ville de Jabalia, selon des documents rassemblés par Defence for Children International – Palestine. Le père et le fils ont tous deux été tués sur le coup. Le corps de Mohammad a ensuite été transféré à l’hôpital indonésien de Jabalia où les médecins ont signalé qu’il y avait des éclats d’obus dans tout son corps.

Selon les informations recueillies par le DCIP, le père de Mohammad était un commandant des Brigades Izz Ad-Din Al-Qassam , un groupe armé palestinien et la branche armée du Hamas. Mohammad était un bouclier humain pour son père. Mais ce que DCI-P admet ensuite est incroyable:

🟦 ANNONCE 🟦

Lors d’un deuxième incident vers 18 h 05, les premières enquêtes suggèrent qu’une roquette artisanale tirée par un groupe armé palestinien n’a pas abouti et a tué huit Palestiniens, dont deux enfants. La roquette a atterri dans la rue Saleh Dardouna près de la mosquée Al-Omari à Jabalia, au nord de Gaza, selon les preuves recueillies par le DCIP. Mustafa Mohammad Mahmoud Obaid, 16 ans, a été tué dans l’explosion et Baraa Wisam Ahmad al-Gharabli, cinq ans, a succombé à ses blessures vers 23 heures le 10 mai.

Des sources de sécurité palestiniennes et des experts en explosifs ont indiqué que la cause de cette explosion était une roquette d’un groupe armé palestinien qui a échoué. 34 autres civils palestiniens ont été blessés dans l’explosion, dont 10 enfants, selon la documentation du DCIP. Huit tués et 34 blessés par une roquette du Hamas.

Et alors:

Six enfants palestiniens et deux adultes ont été tués dans une troisième explosion qui s’est produite vers 18 heures à Beit Hanoun, à environ 800 mètres (2 600 pieds) à l’ouest de la clôture du périmètre de la bande de Gaza. Parmi les personnes tuées figuraient Rahaf Mohammad Attalla al-Masri, 10 ans, et son cousin Yazan Sultan Mohammad al-Masri, 2 ans; les frères Marwan Yousef Attalla al-Masri, 6 ans, et Ibrahim Yousef Attalla al-Masri, 11 ans; ainsi que Hussein Muneer Hussein Hamad, 11 ans et Ibrahim Abdullah Mohammad Hassanain, 11 ans, selon les informations recueillies par le DCIP. Lorsque l’explosion s’est produite, des membres de la famille al-Masri récoltaient du blé dans le champ à l’extérieur de leur maison, et leurs enfants jouaient à proximité, selon les informations recueillies par le DCIP.

Le DCIP n’a pas encore confirmé la cause de ces décès. Au moment de l’incident, des drones et des avions de combat israéliens se trouvaient au-dessus et des groupes armés palestiniens tiraient des roquettes artisanales vers Israël. Le DCIP continue d’enquêter sur ces incidents pour déterminer et identifier les parties responsables.

La mort de la famille al-Masri a déjà été confirmée mardi par Israël comme étant due aux roquettes du Hamas. Il n’y avait clairement pas de cible militaire et Israël ne cible pas au hasard une famille – Israël détourne des roquettes quand il voit des enfants dans la région, et ils étaient à l’extérieur.

Bien qu’il ait identifié Mohammad Suleiman comme étant le fils d’un père terroriste qui était la cible, dans la mise à jour d’hier, il n’a pas mentionné que le père de Lina Iyad Fathi Sharir, 15 ans, qui a également été tué, était le commandant du Hamas anti- unité de missile des chars.

Mais dès le premier jour, nous voyons que la plupart (sinon la totalité!) des enfants tués à Gaza ont été tués par des roquettes du Hamas ou comme boucliers humains pour les terroristes.

Et les médias répètent sans conteste les mensonges selon lesquels ils ont été tués dans les frappes aériennes israéliennes.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News