Des milliers de carcasses de vison, enterrées à la hâte dans un terrain d’entraînement militaire au Danemark par crainte de contamination par un coronavirus, ont fait surface, rapporte CBS News.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les gaz produits par les animaux en décomposition les ont soulevés du sol, probablement parce qu’ils n’étaient pas enterrés à la bonne profondeur, a suggéré le radiodiffuseur public danois DR.

Le massacre d’environ 12 millions de visons s’est déroulé dans une extrême hâte, le gouvernement promettant une compensation financière aux agriculteurs pour que le travail soit fait le plus rapidement possible. Environ les deux tiers de la population de visons du pays avaient été gazés avant que le gouvernement n’admette qu’il n’avait pas le droit légal d’exiger l’abattage, et que seuls les animaux qui avaient été confirmés porteurs du virus, en plus de ceux qui étaient dans un certain quartier devaient être massacrés.

En outre, des données scientifiques ultérieures ont émergé montrant que la prétendue souche «nouvelle et virulente» de coronavirus identifiée chez seulement plusieurs dizaines de visons était morte en septembre et ne causait plus d’infection chez l’homme.

🟦 ANNONCE 🟦

À ce jour, plus de 12000 mutations de coronavirus ont été identifiées, mais aucune d’entre elles n’a été liée de manière concluante à une menace accrue pour la vie.

Les autorités danoises ont insisté sur le fait que la « résurrection » du vison était un « problème temporaire lié au processus de décomposition des animaux » et ont promis de remédier à la situation, y compris le fait que les visons soient enterrés trop près d’un lac, ce qui soulève des inquiétudes quant à la contamination de l’eau.

« Pour éviter d’éventuels problèmes aux animaux et aux humains, la zone sera surveillée 24 heures sur 24 jusqu’à ce qu’une clôture soit érigée », ont déclaré des responsables.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News