Le 27 juin 2021, le roi de Jordanie Abdallah II a rencontré le Premier ministre irakien Mustafa Al-Kadhimi et le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi à Bagdad. Tous trois ont annoncé un accord de coopération sur le transport du pétrole irakien par oléoduc de l’Irak à la Jordanie jusqu’à l’Egypte, d’où il sera exporté vers l’Europe via la Méditerranée. Cet accord est la « sortie du plus proche » du roi Abdallah avec l’Iran. C’est désormais officiel : la Jordanie est alliée à l’Iran parce que l’Irak est en fait sous le contrôle de l’Iran. Le gouvernement irakien est un État fantoche contrôlé par l’Iran. Exporter du pétrole irakien à travers la Jordanie vers l’Europe revient simplement à exporter du pétrole contrôlé par l’Iran, qui dirige l’Irak à travers ses milices chiites et contrôle les ressources du pays.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un jour après cela, les médias d’État jordaniens ont commencé à promouvoir une pleine coopération financière avec l’Iran. C’est aussi choquant pour le public jordanien que pour le public égyptien il y a 40 ans, lorsque le président de l’époque, Anwar Sadate, a annoncé la paix avec Israël.

Le conseiller du roi Abdallah, Zaid Nabulsi, membre du nouveau « conseil consultatif du roi », a déclaré aux médias : « Le tourisme religieux iranien va redonner vie à la Jordanie ». Les sites médiatiques contrôlés par le gouvernement ont commencé à parler d’un million de touristes religieux attendus. Ceux-ci sont destinés à visiter le village méridional de Kerak, à 120 km. (75 miles) au sud d’Amman, pour visiter le sanctuaire de Jaffar Ibn Abu Taleb. En plus de cela, la presse jordanienne et arabe a commencé à parler d’une proposition iranienne de construire un aéroport à Kerak.

Jaffar Ibn Abu Taleb était le cousin du prophète Mahomet qui est mort en combattant l’empire byzantin à Kerak. Son sanctuaire est considéré comme le plus saint de la foi chiite. Néanmoins, la foi sunnite interdit généralement de visiter les tombes pour le culte et considère cela comme un acte d’infidélité envers Dieu, c’est pourquoi le sanctuaire est en grande partie fermé. Néanmoins, le roi lui-même est allé en visite pour promouvoir et aider à légitimer ces futures visites. Il est allé plus loin, avec une campagne soutenue par la monarchie pour même promouvoir la foi chiite elle-même. C’est ce que l’Iran a fait en Syrie et en Irak. C’est exactement comme ça que tout a commencé.

🟦 ANNONCE 🟦


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News