Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Une semaine avant l’atelier économique organisé à Bahreïn sous l’égide des États-Unis et qui devait avoir lieu les 25 et 26 juin, on s’attend de plus en plus à ce que le sommet soit un succès et laisse l’Autorité palestinienne dans le froid.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a accueilli mardi l’atelier comme une initiative importante.

« Une conférence très importante, dont nous nous félicitons, se tiendra très prochainement à Bahreïn. Il s’agit d’un effort américain pour créer un avenir meilleur et résoudre les problèmes de la région », a déclaré Netanyahu. « Les Israéliens seront présents, bien sûr. »

« Que ce soit ouvertement ou secrètement, nous entretenons des relations avec de nombreux dirigeants du monde arabe et nous avons des relations étendues avec la plupart des pays arabes », a ajouté le Premier ministre.

L’administration Trump n’a toujours pas révélé ce que l’atelier à venir impliquerait précisément, mais selon les rapports, 14 ministres des Finances du monde entier seront présents, dont cinq des pays arabes. Comme indiqué précédemment, Israël et l’Autorité palestinienne enverront des représentants non gouvernementaux.